Ce week-end, le Louvre-Lens est gratuit pour profiter des derniers jours d’Homère

Dans Culturons-nous
Scroll par là

Et oui, c’est déjà la fin de l’ex­po tem­po­raire sur le poète antique. Si (comme nous) vous vous étiez jurés d’al­ler y faire un tour mais que vous êtes l’al­lé­go­rie de la pro­cras­ti­na­tion, il vous reste encore quelques jours. Et c’est même gra­tuit same­di, dimanche et lun­di pro­chains.

Pour cer­tains, ça reste un mau­vais sou­ve­nir de col­lège ou de lycée. Pour d’autres, c’est syno­nyme de conflit, d’amour, de tra­gé­die (Cou­cou l’Iliade) puis d’épopée, de voyage et d’aventure (Cou­cou l’Odyssée). Pour tous, Homère reste l’aède le plus célèbre de la lit­té­ra­ture grecque. Qu’il ait exis­té ou non, peu importe pour­vu qu’on ait plein d’his­toires rocam­bo­lesques.

C’est dans cette épo­pée que vous pro­pose de (re)plonger le Louvre-Lens depuis mars. Près de 300 œuvres jalonnent actuel­le­ment l’espace dédié aux expos tem­po­raires pour vous faire revivre la Guerre de Troie et le voyage de retour sans fin d’Ulysse vers Ithaque. La belle Hélène, Cir­cé, Achille, Péné­lope, Hec­tor seront bien évi­dem­ment là sans oublier les divi­ni­tés telles qu’Athéna, Poséi­don ou encore Aphro­dite. Et Homère aus­si of course.

Fin retentissante d’épopée

Comme toutes les belles his­toires ont une fin, celle d’Ho­mère à Lens largue ses amarres ce lun­di 22 juillet. Avis donc à tous ceux qui attendent la der­nière minute pour aller se faire une bonne expo. Pour le coup, pro­cras­ti­ner serait même une qua­li­té plus qu’un défaut puisque l’ac­cès à l’ex­po est gra­tuite pour tout le monde les trois der­niers jours.

Il y a encore mieux (oui il y a mieux que la gra­tui­té) : le musée plan­te­ra un cam­pe­ment grec gran­deur nature dans le parc. Les tentes seront occu­pées par des sol­dats qui jou­te­ront de temps à autre comme jadis. A l’in­té­rieur du musée, le plan­ning des visites gui­dées sera bien rem­pli avec une fré­quence ren­for­cée.

On vous rap­pelle donc que le Louvre-Lens se trouve à Lens (de rien) au 99 Rue Paul Bert (tout de suite, c’est plus utile) et qu’il est ouvert de 10 heures à 18 heures.