Ilévia teste la descente à la demande après 22 heures sur la ligne 10

Dans Lille, Transport
Scroll par là

Prendre le bus la nuit seul(e), personne n’en est fan. Certaines villes ont donc instauré la descente à la demande sur certaines lignes de leurs transports en commun. A Lille, Ilévia teste le concept cet été sur la ligne 10.

Le réseau de transports en commun profite de la belle saison pour engager une foule de travaux de maintenance mais aussi pour tester certains concepts demandés par les voyageurs. Se sentir plus en sécurité une fois la nuit tombée fait partie des demandes les plus recensées. “L’amélioration de la sécurisation dans les transports en commun est une attente forte des voyageurs. Après 20 heures, 50% d’entre eux déclarent se sentir en insécurité dans les transports en commun“, détaille Ilévia.

Pour y répondre, ce dernier veut donc tester la descente à la demande après 22 heures. C’est la ligne de bus 10, celle qui relie la gare de Lille-Flandres au CHU Oscar Lambret en passant par Loos, Lambersart et Lomme, qui a été choisie pour l’expérimentation.

Trois à la rentrée ?

Dans les faits, voilà comment la descente à la demande fonctionne : à partir de 22 heures, sur la ligne 10, toute personne seule (ou accompagnée d’un ou plusieurs mineurs) peut demander au conducteur de descendre entre 2 arrêts pour le rapprocher de sa destination. Il y a deux conditions à respecter tout de même :

  • vous devez le signaler oralement au chauffeur au minimum 1 arrêt avant
  •  il faut que l’arrêt puisse se faire en toute sécurité (routière et piétonne)

Pourquoi la ligne 10 et pas une autre ? Ilévia ne nous a pas encore donné la raison mais annonce déjà que ” deux autres lignes de bus devraient s’ajouter à la rentrée prochaine “.