La ville a installé des barrières autour de la fontaine du Nouveau-Siècle

Dans Dans la rue, Lille
Scroll par là

Après un nou­vel acci­dent lors du 14 juillet, la muni­ci­pa­li­té a déci­dé de rendre plus com­pli­qué l’ac­cès à la fon­taine. Celle qui attire les ama­teurs de grim­pette en soi­rée a, depuis jeu­di, des bar­rières autour d’elle. Une pre­mière étape avant que le ges­tion­naire de la fon­taine n’en­gage des tra­vaux.

Le Nou­veau-Siècle est un endroit pri­sé des jeunes Lil­lois et donc for­cé­ment fes­tif. Par­fois la fête dérape un peu et cer­tains se sentent pous­ser des ailes et vont esca­la­der la fon­taine de la place Pierre-Men­dès-France mal­gré l’in­ter­dic­tion.

Sauf que l’é­di­fice n’est pas vrai­ment là pour accueillir ceux qui vou­draient prendre un peu de hau­teur. Du coup, il y a des acci­dents. Déjà deux depuis mai et le der­nier en date a quand même valu à un jeune homme de 23 ans une hos­pi­ta­li­sa­tion “avec quatre mois d’arrêt légal de tra­vail”, rap­pelle la Voix du Nord.

Le quo­ti­dien explique que c’est la mai­rie de Lille qui a pris l’i­ni­tia­tive d’ins­tal­ler cette cein­ture de bar­rières autour de la fon­taine. Ce n’est bien évi­dem­ment pas la solu­tion idéale mais la muni­ci­pa­li­té espère dis­sua­der la grim­pette en atten­dant que le ges­tion­naire des lieux (pri­vé) lance des tra­vaux de sécu­ri­sa­tion.