[Roubaix Trop Forte] Pumpkin, le meilleur moyen de rembourser vos potes

Dans Geek, Lille, Money Money Money
Scroll par là

Vous ne savez pas tout ce qui sort de Roubaix. Pumpkin, c’est l’application roubaisienne lancée par deux étudiants de l’EDHEC, et qui vient de fêter ses cinq ans. On a donc décidé de vous faire le portrait de l’appli’ qui vous aide à gérer votre tune tout en promouvant la convivialité et l’économie locale.

Pumpkin, c’est d’abord l’histoire de la rencontre entre Hugo, Constantin et Victor. C’est précisément en 2012, au terme d’une année de césure réalisée au pays de l’Oncle Sam, que Hugo a l’idée de développer une application qui permettrait de se rembourser entre potes, sans passer par monsieur le banquier.

De retour à l’EDHEC pour terminer son master, il est chargé de réaliser un projet de groupes avec cinq camarades, dont Constantin, en rapport avec le monde de l’entrepreneuriat. Ce qui devait rester un projet étudiant parmi d’autres va donc devenir peu à peu leur projet professionnel.

En 2013, alors que les deux copains participent à un week-end start-up organisée à Centrale Lille, ils rencontrent celui qui deviendra la pièce manquante du puzzle, Victor, étudiant à Supinfo. Par la suite, le trio se fait incuber, à EuraTech’ (notre Chti’licon Valley), avant d’effectuer la première transaction sur l’appli, le 17 juin 2014.

Petit à petit, l’oiseau fait son nid

Cinq ans plus tard, Pumpkin revendique pas moins d’un million d’utilisateurs. “Des jeunes, des étudiants, des familles, notre communauté est réellement diverse et fonctionne beaucoup par le bouche à oreille“, précise Constantin. Les utilisateurs sont répartis dans, grosso modo, toute la France, même si 40% se concentre sur le bassin lillois et parisien.

Aujourd’hui, la start-up compte une cinquantaine d’employés à Lille et Paris, et continue de s’agrandir en recrutant des nouvelles petites mains. L’ambition des trois copains est d’étendre la communauté dans l’Hexagone et de devenir, à terme, un leader européen du paiement entre potes.

Aujourd’hui installé dans le centre-ville lillois, Pumpkin, c’est pas moins de deux cents millions d’euros de transaction sur l’appli‘, dont cent quatre-vingts millions ces trois dernières années. Quand même.

Nordiste dans l’âme

Ils le disent eux-mêmes. “On est très attachés à notre identité lilloise ou du moins du Nord. On a toujours été soutenus et on a largement profiter de l’écosystème lillois qui nous à permis aujourd’hui de co-construire Pumpkin avec tous les partenaires, surtout celui de notre actionnaire le Crédit Mutuel Arkea, et de devenir une start-up du Nord stable et durable.

Les jeunes fondateurs veulent vraiment mettre en avant l’ancrage local de l’application et prouver que c’est même possible de faire vivre le local à travers une applinumérique qui aujourd’hui embauche et recrute des talents d’ici. “Avec Pumpkin vous aussi vous pouvez prendre part à l’économie locale tout en remboursant les bières payées par vos potes la vieille“.

Vous pouvez télécharger l’application gratuite sur IoS ou sur Android, sans oublier de rembourser votre pote, il parait que les bons comptes font les bons amis.