M‑1 avant la Braderie : tout ce qu’il faut (déjà) savoir

Dans Braderie de Lille, Lille
Scroll par là

Avis aux futurs bra­deux de l’é­di­tion 2019, on fait le point sur ce qu’il faut avoir en tête avant le same­di 31 août. Parce que oui, une Bra­de­rie, ça se pré­pare.

Ima­gi­nez : dans un mois, jour pour jour, on sera tous pré­sen­te­ment en train de se deman­der com­bien de litres de bois­son hou­blon­née moules on va ingur­gi­ter en un week-end. Ou com­bien de belles trou­vailles on va pou­voir déni­cher. Il y a aus­si ceux qui sont en plein échauf­fe­ment pré-semi-mara­thon et d’autres qui sont en train de sor­tir de la cave de Mémé tout ce qui peut se vendre et faire la joie de quelques bra­deux.

Cours bradeux, cours

Si vous avez eu l’ex­cel­lente idée de vous ins­crire à l’une des courses de la Bra­de­rY de cette année, et bien voi­là, il vous reste offi­ciel­le­ment un mois pour vous pré­pa­rer psy­cho­lo­gi­que­ment et phy­si­que­ment à cou­rir 5,10 ou 21 kilo­mètres.

Cer­tains (et on en fait par­tie) com­mencent peut-être à se dire que c’é­tait une mau­vaise idée cette his­toire de course. Sur­tout qu’a­vec la cani­cule, l’en­traî­ne­ment à la Cita­delle a été un peu beau­coup com­pro­mis (c’est une vraie excuse).

Ne vous décou­ra­gez pas et faites comme nous : embar­quez encore plus d’a­mis dans cette folle aven­ture. Les ins­crip­tions sont tou­jours ouvertes juste ici et il n’y a rien de plus moti­vant que de cou­rir en sachant que vous aurez vos potes à côté pour souf­frir le mar­tyr cou­rir à vos côtés le 31 août pro­chain.

Lille la Brocante

La Bra­de­rie est l’oc­ca­sion par­faite pour vider sa cave des vieille­ries tré­sors qui s’y cachent encore. Sauf qu’on ne s’ins­talle pas comme ça, à la sau­vette sur un empla­ce­ment. Il y a des règles et donc des réser­va­tions. Celles-ci sont déjà ouvertes depuis quelques semaines main­te­nant. On a fait tout un article à ce moment là qui est encore d’ac­tua­li­té et qui vous résume les démarches.

On brade où d’ailleurs ?

On aurait pu com­men­cer par là, mais bon il n’y a pas réel­le­ment de grands chan­ge­ments par rap­port à l’é­di­tion 2018. Le plan est d’ailleurs à cho­per en ver­sion PDF juste ici et en ver­sion interac­tive là.

Ivre de bonheur

Le same­di de Bra­de­rie est répu­té pour être l’un des plus fes­tifs de l’an­née. Si une cer­taine “tolé­rance” se res­sent ce week-end là pour ce qui est de l’i­vresse publique, la mai­rie a mis en place, comme chaque année, son dis­po­si­tif contre l’alcoolisation exces­sive dans le péri­mètre de la Bra­de­rie. Ce qui veut dire que :

  • les bou­teilles en verre sont inter­dites sur la voie publique,
  • seuls les pro­fes­sion­nels peuvent vendre des bois­sons alcoo­li­sées,
  • la vente de bois­sons alcoo­li­sées à empor­ter est inter­dite,
  • la consom­ma­tion de bois­sons alcoo­li­sées est inter­dite sur la voie publique,
  • les ventes à empor­ter dans des conte­nants en verre sont inter­dites.

Bref, faites-vos courses avant ce week-end là si vous comp­tez siro­ter un breu­vage à quelques degrés. Il vous reste un mois pour y pen­ser.