M-1 avant la Braderie : tout ce qu’il faut (déjà) savoir

Dans Braderie de Lille, Lille
Scroll par là

Avis aux futurs bradeux de l’édition 2019, on fait le point sur ce qu’il faut avoir en tête avant le samedi 31 août. Parce que oui, une Braderie, ça se prépare.

Imaginez : dans un mois, jour pour jour, on sera tous présentement en train de se demander combien de litres de boisson houblonnée moules on va ingurgiter en un week-end. Ou combien de belles trouvailles on va pouvoir dénicher. Il y a aussi ceux qui sont en plein échauffement pré-semi-marathon et d’autres qui sont en train de sortir de la cave de Mémé tout ce qui peut se vendre et faire la joie de quelques bradeux.

Cours bradeux, cours

Si vous avez eu l’excellente idée de vous inscrire à l’une des courses de la BraderY de cette année, et bien voilà, il vous reste officiellement un mois pour vous préparer psychologiquement et physiquement à courir 5,10 ou 21 kilomètres.

Certains (et on en fait partie) commencent peut-être à se dire que c’était une mauvaise idée cette histoire de course. Surtout qu’avec la canicule, l’entraînement à la Citadelle a été un peu beaucoup compromis (c’est une vraie excuse).

Ne vous découragez pas et faites comme nous : embarquez encore plus d’amis dans cette folle aventure. Les inscriptions sont toujours ouvertes juste ici et il n’y a rien de plus motivant que de courir en sachant que vous aurez vos potes à côté pour souffrir le martyr courir à vos côtés le 31 août prochain.

Lille la Brocante

La Braderie est l’occasion parfaite pour vider sa cave des vieilleries trésors qui s’y cachent encore. Sauf qu’on ne s’installe pas comme ça, à la sauvette sur un emplacement. Il y a des règles et donc des réservations. Celles-ci sont déjà ouvertes depuis quelques semaines maintenant. On a fait tout un article à ce moment là qui est encore d’actualité et qui vous résume les démarches.

On brade où d’ailleurs ?

On aurait pu commencer par là, mais bon il n’y a pas réellement de grands changements par rapport à l’édition 2018. Le plan est d’ailleurs à choper en version PDF juste ici et en version interactive là.

Ivre de bonheur

Le samedi de Braderie est réputé pour être l’un des plus festifs de l’année. Si une certaine “tolérance” se ressent ce week-end là pour ce qui est de l’ivresse publique, la mairie a mis en place, comme chaque année, son dispositif contre l’alcoolisation excessive dans le périmètre de la Braderie. Ce qui veut dire que :

  • les bouteilles en verre sont interdites sur la voie publique,
  • seuls les professionnels peuvent vendre des boissons alcoolisées,
  • la vente de boissons alcoolisées à emporter est interdite,
  • la consommation de boissons alcoolisées est interdite sur la voie publique,
  • les ventes à emporter dans des contenants en verre sont interdites.

Bref, faites-vos courses avant ce week-end là si vous comptez siroter un breuvage à quelques degrés. Il vous reste un mois pour y penser.