Vendredi, le Monkey organise une soirée-ciné Monty Python

Dans Chill, Culturons-nous, Lille
Scroll par là

Comme les Mon­ty Python ont 50 ans et qu’un tel anniv’ se fête, le pub de Répu­blique s’est dit qu’il fal­lait au moins orga­ni­ser une soi­rée en leur hon­neur. Com­ment ? En (re)matant deux de leurs films cultes (en VOSTFR of course) ce ven­dre­di à par­tir de 20 heures.

On connaît plus le Mon­key pour ses soi­rées blind­test, ses tour­nois de flé­chettes et ses pro­jec­tions d’events spor­tifs. C’est d’ailleurs comme ça que ce pub de la rue Nico­las Leblanc a consti­tué sa clien­tèle d’ha­bi­tués.

Ils acceptent les petits nou­veaux avec plai­sir, ne vous en faîtes pas, et il y a de la place pour tout le monde. Si vous êtes un incon­di­tion­nel fan de la troupe des Mon­ty Python, il y a même moyen que vous vous y fas­siez de nou­veaux potes pas plus tard que ven­dre­di soir.

À com­men­cer par Coren­tin, l’un des bar­men du Mon­key, qui a lan­cé l’i­dée de fêter les 50 berges des Mon­ty. “Je suis tout bête­ment un fan qui s’est dit que ça serait chouette de dif­fu­ser deux films cultes pour cet anniv’ pen­dant les vacances d’é­té”, explique-t-il.

Holy night

Voi­là com­ment et pour­quoi vous allez pou­voir admi­rer ces deux chefs‑d’œuvres que sont “Sacré Graal” et “La vie de Bryan” à par­tir de 20 heures ce 9 août. On vous a filé les titres en fran­çais mais tout bon fan des Mon­ty qui se res­pecte sait qu’ils seront tous les deux retrans­mis en VOSTFR.

Libre à vous de vous lais­ser ten­ter, sachant que le bar a 70 places assises, que l’en­trée est libre et que vous pour­rez boire un godet pen­dant la dif­fu­sion. Deux cock­tails spé­ciaux vont même être sor­tis pour l’oc­cas’ : “the holy gre­nade” (à base de gin) et le “roma­ni go home” (à base d’al­cool ita­lien). Oui, quand ils sont fans de quelque chose, ils y vont à fond au Mon­key.

Alors pour vous rap­pe­ler le tout, on reprend : pour aller se faire les deux films des Mon­ty Python, c’est à par­tir de 20 heures au Mon­key, 3 Rue Nico­las Leblanc, juste à côté du Palais des Beaux-Arts. Il y a aus­si un event Face­book bien pra­tique pour s’en sou­ve­nir.