Pokawa a ouvert son bar à pokés à deux pas de la Grand-Place

Dans Chill, Food Porn, Lille
Scroll par là

L’en­seigne de bowls en tout genre Poka­wa a débar­qué rue Natio’. Veg­gie, halal, à com­po­ser ou pas, il y en a pour tous les goûts. De quoi peau­fi­ner encore un peu plus son sum­mer body ou limi­ter les ravages du win­ter one.

Pour la petite his­toire, Poka­wa, c’est la contrac­tion de Poké et Hawaï (smooth). L’i­dée est venue de Samuel Car­ré et Maxime Büh­ler, deux Pari­siens qui ont réa­li­sé un tour du monde entre potes et qui sont tom­bés en amour pour ce plat tra­di­tion­nel hawaïen. Ils ont donc ouvert leur pre­mier bara­ka­wa, en juillet 2017, avant de déve­lop­per leur concept aux quatre coins de l’Hexa­gone.

Aloha Lille

Dans la capi­tale des Flandres, c’est Nico­las et Antoine qui ont les clés de la mai­son. “Nous ce qu’on veut, c’est vrai­ment appor­ter le soleil d’Ha­waï dans l’as­siette tout en gar­dant cet esprit heal­thy et acces­sible au plus grand nombre”, confie Nico­las.

Mar­gaux (ser­veuse) et Nico­las prêts à vous accueillir

Et pour le coup, c’est réus­si. Tous les pokés sont frais et pré­pa­rés à la minute. Pour ceux qui n’aiment pas trop choi­sir, une liste de “pokés signa­tures” vous attend. Sau­mon, thon rouge, veg­gie ou encore chi­ra­shi hawaïen (pour ne citer qu’eux), la liste est longue.

Pour les plus témé­raires, vous pou­vez créer votre poké vous-même pour un euro de plus. Vous choi­sis­sez, la base, le top­ping, la pro­téine et enfin la sauce, et hop à table. “On a vrai­ment un large choix de pro­duits qui per­met de varier les plai­sirs. Et pour conten­ter tout le monde, on offre donc une alter­na­tive veg­gie et halal avec notre poké au pou­let terya­ki”, détaille Nico­las.

Petite pho­to du poké sau­mon

Et pour les bouches sucrées

Coté des­sert, en cui­sine on vous pré­pare autant des salades de fruits mai­son à base de mangue ou d’a­na­nas, que des pud­dings coco aux perles de chia bio. Sans oublier, la petite citron­nade mai­son et les thés gla­cés bio.

Des sur­prises arrivent éga­le­ment à la ren­trée. “On va lan­cer, une offre de pokés sucrés à la ren­trée, notam­ment avec l’a­çaï bowl vegan, on tra­vaille encore des­sus pour satis­faire tous les gour­mands”, conclut Nico­las.

Pour les infos pra­tiques, le res­to se situe au 5 rue Natio­nale, et est ouvert tous les jours, midi et soir, sur place ou à empor­ter. Les for­mules varient entre 11,90 et 17,90 euros et pour vous mettre l’eau à la bouche, vous pou­vez aller faire un tour sur leur page Face­book et Ins­ta­gram.