Rendez vos mégots écolo’ avec GreenMinded

Dans C'est green, Dans la rue, Lille
Scroll par là

[Sous les pavés, les arbres] Lille ne sera jamais assez verte. Pour qu’elle le devienne quand même un peu plus chaque jour, de nom­breuses assos ou ini­tia­tives fleu­rissent en ville. On pro­fite de l’été pour les mettre en lumière, his­toire que la pho­to­syn­thèse prenne encore mieux. Aujourd’hui, on vous parle de la start-up lil­loise Green­Min­ded recycle les mégots de ciga­rettes.

His­toire de plan­ter le décor, le mégot de ciga­rette, c’est le pre­mier déchet mon­dial et envi­ron 40% des détri­tus en mer Médi­ter­ra­née. Par­tant de ce constat, Alice Comble et Solène Cor­mont, deux ex-étu­diantes lil­loises, ont déci­dé, en 2016, de se lan­cer dans le recy­clage de ces mégots. “À la base, c’é­tait un pro­jet étu­diant dans mon école d’in­gé’ qui s’est trans­for­mé en réel pro­jet pro”, lance Alice.

Ne jetez plus vos mégots par terre

Quelques années plus tard, l’i­dée d’ins­tal­ler une tren­taine de cen­driers ludiques aux quatre coins de la capi­tale des Flandres a été rete­nue dans le cadre du pre­mier bud­get par­ti­ci­pa­tif de la ville.

Et les voi­là qui ont gagné les pavés lil­lois ces der­nières semaines. “Le but est simple, quand vous avez fini votre clope, il vous suf­fit de répondre à un petit son­dage en met­tant votre mégot dans le cen­drier de votre choix”, pré­cise Alice.

Puis, les mégots sont amas­sés et dépol­lués avec dif­fé­rents bains d’eau, afin d’ex­traire la fibre plas­tique pré­sente dans la par­tie blanche de la ciga­rette. Tan­dis que l’eau pol­luée est retrai­tée en cir­cuit fer­mé, la fibre plas­tique est, elle, trans­for­mée par une usine par­te­naire, pour obte­nir de grandes plaques de plas­tique qui ser­vi­ront à construire dif­fé­rents types de mobi­lier urbain.

Des kits de recyclage pour tous

Mais Green­Min­ded ne s’ar­rête pas qu’aux cen­driers ludiques. “On met éga­le­ment à la dis­po­si­tion des par­ti­cu­liers, des entre­prises ou encore des villes, des kits de recy­clage qui vous per­mettent de recy­cler vos mégots tout seul, pré­cise Alice.

Dès que vous ache­tez un kit sur leur site, Green­Min­ded vous offre des cen­driers de poche, des sti­ckers et un mode d’emploi pour deve­nir un vrai pro du recy­clage de mégot. Une fois le saut rem­pli, il vous suf­fit de l’en­voyer par voie pos­tale grâce à une éti­quette d’af­fran­chis­se­ment four­nie par la start-up, ce qui vous per­met d’être un fumeur éco-res­pon­sable.

Comp­tez 39 euros pour un kit d’un kilo, soit envi­ron deux mille mégots. Et pour les plus ambi­tieux vous pou­vez tou­jours vous ache­ter un kit de recy­clage de dix kilos. M’en­fin, le seul déchet qui ne pol­lue pas, c’est celui qu’on uti­lise pas.