Bruxelles, la capitale où la culture urbaine est reine

Dans Article Sponsorisé, Culturons-nous, Voyage Voyage, VozerTube
Scroll par là

Article sponsorisé @Visit.Brussels

L’art flamand ou le Manneken-Pis, c’est génial mais on oublie trop souvent que la capitale belge a aussi une culture urbaine et underground foisonnante. Pour la découvrir, il y a des guides et une plateforme en ligne gratuite, lancés par l’office du tourisme bruxellois itself.

150. Il y a plus de 150 fresques disséminées dans Bruxelles et ses environs. Bonom, Denis Meyers, Parole, Defo 84, Oli-Bmais aussi Jef Aérosol…. Tous ces “art streeters” belges et internationaux ont laissé l’une de leurs œuvres sur une façade de la ville. Il vous faudra plus d’une journée pour toutes les dénicher, on vous l’annonce de suite. Surtout que ce n’est que la face émergée d’un iceberg de culture urbaine bruxelloise.

Ici, les pouvoirs publics sont eux-mêmes à la base d’initiatives pour justement encourager le street-art, explique Philippe, bien calé en culture urbaine bruxelloise et qui bosse chez Visit.Brussels, l’office de tourisme. Ils aident les artistes à trouver des murs, ils font venir des artistes internationaux, ils vont trouver des budgets ou passer eux-mêmes des commandes… Ils veulent faire évoluer et promouvoir cet art à Bruxelles“.

Dernière preuve en date : pour les 450 ans de la mort du célèbre peintre néerlandais Pieter Bruegel, les musées ont mis en place une foule d’expos mais la ville a aussi demandé au collectif Farm Prod et d’autres street-artists de s’inspirer du peintre pour créer de nouvelles fresques dans la capitale.

Guide et plateforme

Et là, vous vous dîtes : “Génial, et on les retrouve comment ces petites merveilles pour les admirer ?” C’est là que Visit.Brussels, vient vous donner un sacré coup de main (et de temps). L’office de tourisme a recensé la très grande majorité des fresques dans une carte interactive qu’on peut retrouver dans un guide spécialement consacré à la culture urbaine.

Et comme cette dernière va plus loin que le street-art, vous pouvez également retrouver les adresses des skateparks, les lieux underground de la ville, les magasins street-wear ou encore les salons de tattoo reconnus.

Mieux encore : l’office a aussi mis au point une plateforme joliment optimisée sur mobile et qui habite virtuellement à cette adresse : now.brussels. Il suffit de cocher le thème “culture urbaine” pour y retrouver les bonnes adresses. Elle est gratuite, et vous n’avez pas besoin de vous inscrire. Juste de vous rendre à Bruxelles.

Article sponsorisé @Visit.Brussels