Deux Lillois lancent FeedMi, une nouvelle appli’ pour se faire livrer son repas

Dans Food Porn, Geek, Lille
Scroll par là

A Lille, on a le choix entre plu­sieurs appli­ca­tions pour se faire livrer son repas direc­te­ment à la mai­son. Depuis début août, il y en a une nou­velle, créée par deux livreurs lil­lois qui veulent retrou­ver de bonnes condi­tions de tra­vail.

Ce n’est pas un secret, être livreur pour les pla­te­formes de livrai­son de repas n’est pas de tout repos et les condi­tions de tra­vail sont loin de s’a­mé­lio­rer avec le temps. C’est même deve­nu dif­fi­cile d’en vivre, puisque le prix des courses ne fait que bais­ser. Abder­ra­him et son cou­sin Abdel­ha­lim, le savent bien : ils ont bos­sé pour ces pla­te­formes dans la métro­pole lil­loise pen­dant plus de trois ans.

Alors quand l’une d’entre elles a déci­dé de bais­ser les prix des courses de petites dis­tances fin juillet, c’est deve­nu la contrainte de trop. “La pla­te­forme se cache der­rière le sta­tut d’au­to-entre­pre­neur, mais on est des sala­riés avec des heures et des tarifs impo­sés […] “, explique Abder­ra­him. Ce qui a pous­sé les deux cou­sins, ingé­nieur et gra­phiste en for­ma­tion, à créer leur propre appli­ca­tion à côté de leurs études. Ils l’ont bap­ti­sée Feed­Mi et l’ont lan­cée après qua­torze mois de tra­vail, début août.

“Chez nous, le livreur tra­vaille pour lui”, annonce Abder­ra­him. Les livreurs Feed­Mi récu­pèrent l’in­té­gra­li­té des frais de livrai­son, entre 1,90€ et 3,90€ sui­vant la dis­tance et 17% du prix de la com­mande. 8% reviennent au déve­lop­pe­ment de l’en­tre­prise et le reste aux res­tos.

Une appli qui roule

Après quelques semaines d’ac­ti­vi­té, l’ap­pli’ regroupe déjà une quin­zaine de res­tos et une qua­ran­taine de livreurs sur Lille. Mais ça se déve­loppe très vite selon les deux cou­sins. “On négo­cie avec près de 80 res­tos en ce moment”, explique le jeune fon­da­teur. Pour se faire livrer, il faut com­man­der pour 10€ mini­mum, 15€ pour cer­tains res­tos.

©Feed­mi

Il ne vous res­te­ra plus qu’à payer les frais de livrai­son, entre 1,90€ et 3,90€ et entre 25 et 75 cen­times pour sécu­ri­ser le paie­ment. Mais ce der­nier coût “devrait dimi­nuer avec l’aug­men­ta­tion du nombre de com­mandes, voire dis­pa­raître”, explique Abdel­ha­lim.

Feed­Mi pro­pose même une petite exclu : vous pou­vez com­man­der pour vous faire livrer, mais aus­si pour prendre votre com­mande à empor­ter (click-and-col­lect) ou pour réser­ver votre table. Donc si tous les midis, il y a du monde au res­to du coin, l’ap­pli peut deve­nir une sorte de deuxième file d’at­tente (gra­tuite). Et bien sûr, vous payez les frais de livrai­son seule­ment si vous res­tez dans votre canap’.

Vous pou­vez télé­char­ger Feed­Mi sur l’App Store et sur Google Play. Bon app’ .