Fin septembre, le centre aura une nouvelle cantine de quartier

Dans Dans la rue, Food Porn, Lille
Scroll par là

Vous voyez où se trouvait le Cash&Co de la rue de Paris Pierre-Mauroy ? Dans quelques semaines, le local rouvrira ses portes pour dévoiler sa métamorphose en chouette resto de quartier. Avec plein de local, de végé, de bio mais surtout des plats bien pensés et bien gourmands.

Alors non, Bleu Canard ne sera pas un resto dédié au canard, ni à la viande à la cuisson bleue. Ce nom vient juste de la fameuse couleur dont raffole les deux gérants des lieux, à savoir Rémi et Brice. Un duo qui n’en est pas à sa première affaire dans ce coin de Lille.

Pour vous la faire courte, Brice tient le Petit Souk, Rémi tenait le Cash&Co, ils étaient voisins et sont devenus potes. Depuis trois ans, ils sont passés à l’étape suivante en s’associant pour ouvrir entre leurs deux boutiques un nouveau concept qui n’avait rien à voir : un take-away où on mangerait des plats faits-maison avec des produits au max local et où il y aurait toujours le choix entre le carné et le végé. Voilà, ça c’est Pause.

Ça marche super bien et, surtout, c’est dans nos valeurs“, explique Rémi qui s’est dit il y a quelques mois que la restauration le branchait finalement vachement plus que le retro-gaming. Au début de l’été, il a donc fermé Cash&Co pour y faire de gros travaux et ouvrir, toujours avec Brice comme associé, le petit frère de Pause.

Entre bistrot et gastro

On voudrait garder le même esprit avec cette démarche éthique. Mais là, pas de take-away : on veut une vraie petite cantine bistronomique de quartier“, détaille le trentenaire. William et Clothilde, deux anciens de chez Happy F’eat, seront aux manettes des fourneaux pour proposer tous les jours un plat du jour et un menu (à deux entrées, deux plats, deux desserts) 50% carné, 50% végé.

Ça, c’est pour le midi. Une fois l’heure de l‘afterwork venue, Bleu Canard veut continuer à faire vivre son coin de rue. “On est attaché à ce quartier et avec les travaux dans la rue, on se dit qu’il y a vraiment moyen de récréer un pôle restauration ici le soir avec le Présentoir et le Pot Beaujolais qui sont déjà là“.

Ce sera aussi un bon moyen pour Rémi et Brice de partager une de leurs autres passions : les vins natures et les craft beers. Pour ce qui est de la déco, elle sera chinée quasi à 100% mais on préfère attendre l’ouverture prévue fin septembre pour vous montrer tout ça.

En attendant, vous pouvez aller voir un peu ce que ça donne côté cuisine le week-end de la Braderie. Il y aura un mini food-court installé avec les falafels de chez Pause et les shawarmas revisités de Bleu Canard.