Braderie et alcool : tout ce qu’il faut savoir avant de faire la fête ce week-end

Dans Bière, Braderie de Lille, Dans la rue
Scroll par là

Bon. On est à H-quelques heures de la Braderie et il est temps de se préparer logistiquement parlant pour tout ce qui concerne l’apéro. Parce qu il y a tout un tas de règles à connaître et respecter ce week-end.

Depuis quelques années maintenant, la mairie et la préfecture préfèrent prévenir que guérir les gueules de bois. D’où la mise en place d’un certain nombre de restrictions concernant l’achat et la consommation de breuvages alcoolisés ces prochains jours.

Pas de vente à emporter

Sachez donc qu’en tant que bradeux, si vous avez besoin de vous acheter de l’alcool, achetez le avant ce vendredi 19 heures. Ce n’est pas nous qui le disons mais la mairie. Pour ceux qui s’apprêtent à vivre leur première Braderie, préparez vous à voir les rayons alcool de votre supermarché du coin littéralement interdits d’accès (voire cadenassés) du vendredi soir au dimanche.

Si vous avez prévu un apéro vendredi et/ou samedi soir à l’appart’, soyez donc prévoyants. Sinon, vous finirez par boire le jus de vos moules. Car vos amis auront aussi interdiction de venir ravitailler les troupes à de l’extérieur vers l’intérieur de la Braderie : les bouteilles en verre seront interdites dans tout le périmètre.

Pas de conso dans la rue

Si vous avez déjà fait votre stock dans le bac à légumes du frigo, très bien. Mais il ne servira que chez vous ce week-end. Car officiellement, vous ne pourrez pas non plus vous balader le godet en plastique plein à la main dans la rue. Il faudra nécessairement le faire à une terrasse ou à l’intérieur d’un établissement.

En somme, seuls les bars et restos sont autorisés à vendre et servir de l’alcool. Ils ont le droit de jouer les prolongations niveau horaires samedi soir mais la préfecture les prévient : s’ils continuent de servir de l’alcool à des clients déjà manifestement ivres, c’est de leur responsabilité et ils encourent des sanctions.

Ivresse de rue

Oui, sinon il y a des sanctions. Pour les bradeux qui ne respecteraient pas les règles ci-dessus également. On ne sait pas vraiment quel est le degré de tolérance concernant l’ivresse festive dans les rues pendant la Braderie. On sait juste que l’année dernière il y a eu 86 interventions des forces de l’ordre, 25 interpellations dont 19 ont terminé en garde à vue.

C’était une Braderie relativement calme selon les forces de l’ordre et toutes les interpellations n’étaient pas liées à de l’ivresse sur la voie publique. Mais quand même : faites gaffe à vous et à votre foie.