Les transports en commun pourraient devenir gratuits lors des pics de pollution

Dans Lille, Politique, Transport
Scroll par là

En juin, la MEL avait annoncé qu’elle lançait une étude sur la gratuité des transports en commun. Une délibération en ce sens (lors des pics de pollution pour l’instant) doit être soumise lors du prochain conseil d’octobre.

Alors oui, ça ne concernerait que les périodes de pics de pollution et, oui rien n’est encore voté. Mais quand même, on a l’impression que la gratuité des transports en commun n’est plus persona non grata à la MEL.

Souvenez-vous : après le passage à la gratuité Dunkerque et bientôt Calais, la MEL avait été une nouvelle fois questionnée sur le sujet. Et c’était plutôt très mal parti, le président de la MEL, Damien Castelain ne croyant pas la mesure efficace et réalisable sur un territoire aussi vaste que le nôtre.

Finalement, en juin dernier, le vent semblait un peu tourner et la MEL apparaissait moins hermétique à la gratuité. Si elle n’a pas été évoquée dans le Schéma Directeur des Infrastructures de Transports voté à ce moment là, le président avait annoncé qu’une étude serait menée sur le sujet.

Tweet et délib’

Sauf que jeudi, la maire de Lille Martine Aubry était à Dunkerque (où le bus est gratuit) et en a profité pour relancer la MEL à ce sujet :

Un petit tweet pour une grande annonce puisque Damien Castelain n’a pas tardé à répondre à la maire quelques heures plus tard :

Rendez-vous donc le 11 octobre pour savoir si la délibération sera acceptée par le conseil métropolitain.