Les transports en commun pourraient devenir gratuits lors des pics de pollution

Dans Lille, Politique, Transport
Scroll par là

En juin, la MEL avait annon­cé qu’elle lançait une étude sur la gra­tu­ité des trans­ports en com­mun. Une délibéra­tion en ce sens (lors des pics de pol­lu­tion pour l’in­stant) doit être soumise lors du prochain con­seil d’oc­to­bre.

Alors oui, ça ne con­cern­erait que les péri­odes de pics de pol­lu­tion et, oui rien n’est encore voté. Mais quand même, on a l’im­pres­sion que la gra­tu­ité des trans­ports en com­mun n’est plus per­sona non gra­ta à la MEL.

Sou­venez-vous : après le pas­sage à la gra­tu­ité Dunkerque et bien­tôt Calais, la MEL avait été une nou­velle fois ques­tion­née sur le sujet. Et c’é­tait plutôt très mal par­ti, le prési­dent de la MEL, Damien Caste­lain ne croy­ant pas la mesure effi­cace et réal­is­able sur un ter­ri­toire aus­si vaste que le nôtre.

Finale­ment, en juin dernier, le vent sem­blait un peu tourn­er et la MEL appa­rais­sait moins her­mé­tique à la gra­tu­ité. Si elle n’a pas été évo­quée dans le Sché­ma Directeur des Infra­struc­tures de Trans­ports voté à ce moment là, le prési­dent avait annon­cé qu’une étude serait menée sur le sujet.

Tweet et délib’

Sauf que jeu­di, la maire de Lille Mar­tine Aubry était à Dunkerque (où le bus est gra­tu­it) et en a prof­ité pour relancer la MEL à ce sujet :

Un petit tweet pour une grande annonce puisque Damien Caste­lain n’a pas tardé à répon­dre à la maire quelques heures plus tard :

Ren­dez-vous donc le 11 octo­bre pour savoir si la délibéra­tion sera accep­tée par le con­seil mét­ro­pol­i­tain.