Un nouveau comedy club ouvre ce week-end à Moulins

Dans Chill, Lille
Scroll par là

Situé à deux pas de la fac de droit, l’In­dus­trie Come­dy Club compte bien faire sa place dans le milieu du stand-up et du one man/woman show. Pré­ve­nez vos potes à l’hu­mour rava­geur, ils vont désor­mais pou­voir en faire pro­fi­ter tout un public.

Ima­gi­nez un ancien maga­sin de la rue d’Ar­ras tota­le­ment réamé­na­gé en come­dy club de plus de 300m² avec mez­za­nine qui donne direc­te­ment sur la scène. Cette der­nière n’est pas grande mais elle l’est suf­fi­sam­ment pour accueillir des one-man shows et, sur­tout, per­mettre aux Lil­lois de venir tes­ter leur humour.

En fait, on va le faire à l’a­mé­ri­caine : quel­qu’un à un truc drôle à dire ? Un blague ou tout un sketch à tes­ter ? Il vient à une soi­rée scène ouverte et hop, il ira sur scène”, résume Malik, le créa­teur et gérant de l’In­dus­trie Come­dy Club. Si vous êtes un Lil­lois pure souche, vous l’a­vez cer­tai­ne­ment croi­sé dans votre prime jeu­nesse. Il a quand bos­sé onze ans à l’Aé­ro et a orga­ni­sé pas mal d’é­vé­ne­ments hip-hop en ville dans les années 2000 avant de par­tir rou­ler sa bosse à l’é­tran­ger.

Grands noms et scène locale

Et puis comme à chaque fois qu’un Lil­lois part pour voir si le bef­froi est plus haut ailleurs… il revient. Pour son retour, Malik s’est donc lan­cé dans un nou­veau défi : ouvrir un lieu dédié au stand-up. “Je n’in­vente rien mais je connais ma ville et je sais que ce come­dy club peut répondre à une demande, affirme Malik. Il y en a déjà trois ou quatre à Lille et le but est de com­plé­ter cette offre avec ce lieu que j’i­ma­gine comme un labo­ra­toire.”

Un labo­ra­toire à talent humo­ris­tique bien-enten­du. Malik veut invi­ter de grands noms tout comme des petits de la scène locale, “l’In­dus­trie, ce sera entre le Spot­light et le Splen­did”, résume-t-il. Il a aus­si en tête de per­mettre aux talents de venir roder leur spec­tacle ici, “comme une rési­dence d’ar­tiste” et de mettre en place des ate­liers, des “cours Florent ver­sion humour”.

Ambiance cabaret

Niveau lieu, on n’est loin d’une salle de spec­tacle avec des rangs de sièges. Ici c’est plu­tôt ambiance caba­ret avec lumière tami­sée, petites tables avec des fau­teuils confor­tables autour pour bien se caler en siro­tant son thé pen­dant le show. “On pour­ra éga­le­ment man­ger des pâtis­se­ries faites par le salon de thé de Mon­sieur M, ajoute Malik. En revanche, pas d’al­cool ici : que des softs, du bon thé mai­son et des milk­shakes.

Dès 19 heures, vous pour­rez aller vous poser dans la salle où plus de 280 per­sonnes peuvent s’ins­tal­ler confor­ta­ble­ment sans se mar­cher des­sus. Vous pro­fi­tez du show et/ou de la scène ouverte et ensuite, ça peut par­tir en DJ set.

L’In­dus­trie ouvre offi­ciel­le­ment ce week-end avec la scène humo­ris­tique locale en guest star. On ne peut que vous conseiller d’al­ler voir ce que ça donne avant de vous lais­ser ten­ter par la pro­gram­ma­tion qui devrait tom­ber d’i­ci octobre.

On vous quitte non pas avec mic drop mais avec un event Face­book pour la fameuse inau­gu­ra­tion des 7 et 8 sep­tembre. L’en­trée sera gra­tuite d’ailleurs, donc pas d’ex­cuse.