Kilo Shop ouvre un nouveau temple de la fripe et du vintage à Lille

Dans Chill, Lille
Scroll par là

Entre Kilo Shop et Lille, c’est une vieille histoire puisque l’entreprise avait déjà une boutique rue Gambetta jusque dans les années 90. Pour son come back, direction la rue Basse du Vieux-Lille avec une boutique de 340m² et plus de 10 000 pièces à aller chiner dès samedi.

Rien que la boutique vaut le coup d’œil, on préfère vous prévenir. Pour son retour en terre lilloise, le concept de la vente de fringue au kilo a voulu prendre son temps pour dégoter LE local. “Voilà deux ans qu’on pense à se réimplanter à Lille, explique Alain Guez, l’un des associés en charge, justement, de trouver les lieux des futures boutiques. Cet ancienne boutique d’antiquaires, rue Basse, c’était un coup de cœur et un signe.

A l’étage on retrouve donc de hauts plafonds avec des moulures, de lourds chandeliers qui donnent du cachet, un beau et vieux parquet jusque dans l’escalier et une verrière au rez-de-chaussée qui en jette.

Ça c’est juste une pièce du 1er étage.

Le tout avec la déco vintage et les milliers de pièces sélectionnées avec soin par Kilo Shop depuis son dépôt de Rouen. “Tout est trié avec minutie là-bas, précise Alain. Et on ne jette rien de ce qu’on reçoit : si on ne peut pas récupérer une pièce, on va la recycler ou la détourner pour en faire autre chose.

Cintre, pastille et pesée

Pour ceux qui ne sont pas encore familiers avec le concept de Kilo Shop, on vous fait un mini-topo : chaque coin de la boutique a son univers. Vous avez la “jeanserie”, le coin Japon, le coin marque femmes, celui pour hommes, le streetwear…

Ou le coin costumes de la marine.

Ensuite, il faut savoir deux choses : les fringues sur les cintres en bois sont à prix fixe, les autres sont à vendre selon leur poids au kilo. “C’est un concept économique et ludique“, résume Julie en charge du développement de l’enseigne. Il y a une balance dans chaque pièce et, selon le poids et la couleur de la pastille de la fringue que vous avec dégotée, vous connaîtrez son prix. Par exemple, un chemisier à pastille bleue qui pèse 100g, coûtera 4€.

On vous file même les prix selon pastilles pour que vous soyez au taquet samedi.

  • pastille rouge : 20€ le kilo
  • pastille verte : 30€ le kilo
  • pastille bleue : 40€ le kilo
  • pastille orange : 60€ le kilo

Comme on vous le disait plus haut, la boutique ouvre officiellement à 14 heures ce samedi. Il vous reste donc encore quelques heures pour revoir vos tables de multiplications (ou retrouver votre calculette) et faire de la place dans votre penderie.

Si vous n’êtes pas dispo samedi, il suffira de revenir faire un tour par le 5 de la rue Basse à partir de lundi à 14 heures ou tous les autres jours de la semaine jusque samedi, entre 10h30 et 19h30.