Oh ! Une nouvelle pétition est apparue pour accueillir une Pokemon Go Fest à Lille

Dans Dans la rue, Geek, Lille
Scroll par là

Les joueurs lil­lois et des bour­gades alen­tours ont jus­qu’au 1er octobre pour se mobi­li­ser autour d’une péti­tion en ligne. Son but ? Faire de Lille une concur­rente plus que sérieuse pour deve­nir le meilleur dres­seur l’une des villes à accueillir une Poké­mon Go Fest en 2020.

Vous croyez qu’on ne vous a pas vus, dimanche matin, à la recherche de Lokh­lass dans le centre ? A Lille, la chasse aux Poké­mon est tou­jours ouverte et reste très active. Cer­tains joueurs du coin ont donc déci­dé de viser un peu plus haut en émet­tant l’i­dée que la capi­tale des Flandres et sa Cita­delle seraient quand même un super spot pour une future Poké­mon Go Fest l’an­née pro­chaine.

Pour les new­bies, sachez juste qu’une Poké­mon Go Fest est un énorme ras­sem­ble­ment où des dizaines de mil­liers de joueurs et joueuses, venus d’un peu par­tout, se retrouvent pour chas­ser des poké­mon rares et papo­ter entre pas­sion­nés. C’est Nian­tic, le créa­teur de Poké­mon Go lui-même, qui orga­nise la chose.

PokéTourisme

La der­nière en date, orga­ni­sée à Dort­mund en Alle­magne, a don­né des idées aux joueurs lil­lois qui ont donc lan­cé une péti­tion en ligne pour mettre Lille en lumière et cap­ter l’at­ten­tion de Nian­tic et des ins­ti­tu­tions muni­ci­pales.

Bah oui, avec la muni­ci­pa­li­té der­rière elle, la péti­tion aura tout de suite plus de poids face à Lyon, ou toutes les autres villes euro­péennes qui attendent d’être choi­sie par Nian­tic. Dans la des­crip­tion, les joueurs lil­lois qui en sont à l’o­ri­gine expliquent que Lille rem­plit tous les cri­tères deman­dés par Nian­tic et déve­loppent aus­si leurs argu­ments pour convaincre la mai­rie de les sou­te­nir :

Non seule­ment cela serait une très belle publi­ci­té pour la ville de Lille, mais les retom­bées éco­no­miques seraient impor­tantes car la tenue d’un Go Fest à Lille ferait se dépla­cer, en plus de joueurs de la France entière, les com­mu­nau­tés belges, hol­lan­daises, anglaises … qui sont très proches de cette ville du nord de la France.

Au moment où on écrit cet article, la péti­tion en est à plus de 2 600 signa­tures. C’est plus que la péti­tion lyon­naise pour le moment, mais il va fal­loir faire tour­ner le mot à tous les potes chas­seurs de la région pour atti­rer l’œil de Nian­tic. On vous remet le lien juste , il sera actif jus­qu’au 1er octobre.