Oubliez le patrimoine, l’ARA de Roubaix met en lumière son matrimoine ce week-end

Dans Culturons-nous, Music in my ears
Scroll par là

Cette année, Rou­baix et Tour­coing se sont dit qu’il était temps que les fameuses jour­nées du patri­moine laisse un peu de place à l’hé­ri­tage des femmes. A l’ARA de Rou­baix, pré­pa­rez vous donc à une visite de la bâtisse, à des expos, des ate­liers, des DJ sets et un karao­ké, le tout 100% fémi­nin.

Bah oui, même si aujourd’­hui le mot “patri­moine” désigne notre héri­tage com­mun à tous, il fût un temps où ce mot vou­lait seule­ment dire “les biens du père”. Parce qu’il y avait aus­si ceux dont on héri­tait de sa mère, A.K.A. le matri­moine. Plu­tôt logique.

Trève de défi­ni­tions, reve­nons-en à nos fameuses jour­nées du patri­moine de ce week-end. L’ARA, l’as­so Autour des Rythmes Actuelles, ouvre les portes de l’hô­tel par­ti­cu­lier Lepoutre rem­pli d’his­toire qu’elle occupe. Sauf que cette année, les visites gui­dées se feront “sous le prisme de la place des femmes dans la socié­té”.

©ELM

Il n’y a pas for­cé­ment eu besoin de cher­cher bien loin et bien long­temps pour res­sor­tir de l’his­toire des ouvrières tex­tiles de Rou­baix et déni­cher plein de musi­ciennes talen­tueuses.

On vous donne un aper­çu du pro­gramme tota­le­ment gra­tuit et ouvert à toutes et tous :

Samedi 21 septembre

De 14 heures à 18 heures :

  • les visites libres : vous ne le saviez peut-être pas mais l’A­RA occupe un ancien hôtel par­ti­cu­lier rem­pli d’his­toire. Mai­son d’in­dus­triels du tex­tile rou­bai­siens, com­mis­sa­riat sous l’oc­cu­pa­tion, annexe de lycée ou bien encore futur par­king de centre-com­mer­cial, vous allez pou­voir retra­cer toutes les époques en vous bala­dant dans cette bâtisse désor­mais clas­sée et appar­te­nant à la ville.
©ELM
  • les ate­liers : vous aurez le choix entre l’a­te­lier de bidouilles musi­cales de Seule Tourbe ou celui de séri­gra­phie sur tote-bag de l’a­te­lier Hop-là.
  • l’ex­po “WHO’S THAT GRRRL” : vous vous sou­ve­nez de LOUD’HER ? Mais si on vous en avait par­lé il y a quelques mois. Cette asso lil­loise bosse pour une meilleure visi­bi­li­té des femmes dans les musiques actuelles. Elles ont lan­cé un appel il n’y a pas long­temps pour recueillir un max de pho­tos de concerts d’ar­tistes femmes prises par des femmes pho­to­graphes jus­te­ment. Plus de 90 ont répon­du et l’ex­po est donc visible ce week-end.

De 18 heures à 22 heures :

On allait pas quit­ter LOUD’HER les oreilles vides de son. Les filles orga­nisent un gros DJ set + karao­ké 100% meufs pour ter­mi­ner cette pre­mière jour­née.

Dimanche 22 septembre

  • les visites gui­dées : si déam­bu­ler livrés à vous-mêmes n’est pas votre truc, pro­fi­tez de ce dimanche pour vous faire une petite visite gui­dée pleine de sur­prises du fameux hôtel par­ti­cu­lier. Il y a des départ pré­vus à 10 heures, 11h30, 14h30 et 16 heures. Et même si c’est gra­tuit, pen­sez à réser­ver auprès de Pau­line au 03 20 28 06 53 (elle nous a assu­ré qu’il res­tait des places pour chaque cré­neau).
©ARA
  • le show­case : Lena Deluxe sera là dès 17 heures pour un show­case en toute sim­pli­ci­té pour ter­mi­ner le week-end sur de bonne vibes.

On vous rap­pelle juste en pas­sant que tout ceci est entiè­re­ment gra­tuit et qu’un event Face­book existe avec encore plus de détail sur le pro­gramme. Et l’A­RA, c’est où ? Juste , au 301 ave­nue des Nations Unies à Rou­baix, pas loin de l’ar­rêt de métro Grand Place.

NB : Vous pou­vez aus­si vous faire une visite ludique, déca­lée et matri­mo­niale de Rou­baix avec la Com­pa­gnie de l’Oiseau-Mouche ce same­di à 11 heures (contact@oiseau-mouche.org pour la résa).