Les bonnes adresses végé-vegan de Lille

Dans Food Porn, Lille
Scroll par là

En 2018, Lille a été élue « la plus veg­gie-friend­ly de France »Parce qu’en plus de la qua­ran­taine de res­tau­rants pro­po­sant un plat végé­ta­rien ou vegan, d’autres res­tau­rants pro­posent du 100% sans ori­gine ani­male. Alors on s’est dit que ce petit guide des repères vegans et végé­ta­riens pour­rait être utile.

Petit rap­pel impor­tant avant de démar­rer :

  • Les per­sonnes véganes (ou végé­ta­lienne) ne consomment aucun pro­duit issu des ani­maux ou de leur exploi­ta­tion (genre œufs, fro­mages et miel sont ban­nis).
  • Les per­sonnes végé­ta­riennes ne consomment seule­ment pas de chair ani­male.

On commence sans plus tarder

  • Annie’s Kit­chen

Petite sœur de Végétal&Vous, la cui­sine d’Annie — enfin plu­tôt de Chris­tine, la pro­prié­taire — a ouvert en 2018, rue Gam­bet­ta. En quelques mois, il est deve­nu une réfé­rence de la gas­tro­no­mie végé­tale de la capi­tale des Flandres. Tous les mois, trois entrées, trois plats et plu­sieurs des­serts sont pro­po­sés. Bio, local, heal­thy, veg­gie et glu­ten free, Annie’s Kit­chen s’adapte aux demandes des clients pour créer n’importe quel plat adap­té en ver­sion végé. En plus les cuis­tots prennent soin de cui­si­ner de sai­son. Niveau prix, comp­tez envi­ron 12 euros le plat et pour les plus gour­mands qui sou­hai­te­raient une entrée et un des­sert, vous vous en sor­ti­rez pour 25 euros grand maxi­mum.

Le petit + : tous les dimanches, Annie’s Kit­chen pro­pose un brunch ins­pi­ré d’une cui­sine du monde pour une ving­taine d’euros.

  • La Clai­rière

Son nom fait pen­ser au prin­temps et à la légè­re­té. Eh bien en fait, c’est un peu ça. L’endroit situé en plein bou­le­vard de la Liber­té est entiè­re­ment déco­ré de plantes. Niveau bouffe : tout est 100% vegan, local, frais et de sai­son à la Clai­rière. Le menu change toutes les semaines et vous serez à chaque fois sur­pris tant par les bur­gers, que les lasagnes ou les entrées… Le rap­port qualité/prix est plus que cor­rect. Comp­tez une bonne ving­taine d’euros pour un repas com­plet.

Le petit + : un brunch sym­pa tous les dimanches et le res­tau­rant fait aus­si salon de thé, de quoi réchauf­fer votre petit cœur.

  • La Face B

Dans une petite rue proche de Wazemmes se trouve La Face B. Un p’tit res­tau­rant 100% sans pro­duits d’origine ani­male. Ouvert uni­que­ment la jour­née, le menu change toutes les semaines. Quoi qu’il en soit, vous trou­ve­rez tou­jours un bur­ger, un plat du jour et une soupe home-made. Autre­ment, vous pou­vez tou­jours venir pro­fi­ter de la cha­leur du lieu – qui fait aus­si salon de thé -, de ces pâtis­se­ries et de ces bois­sons. Niveau prix, c’est plus qu’abordable puisque pour une dizaine d’euros, vous repar­ti­rez avec plat-des­sert et une bois­son.

Le petit + : En plus d’un brunch pré­vu tous les dimanches, la Face B orga­nise par­fois « des soi­rées spé­ciales » avec une carte dif­fé­rente et des tarifs pré­fé­ren­tiels ! Plu­tôt cool, non ?

  • Itsy Bit­sy

Depuis juillet 2018, Mélis­sandre, Julie et Amé­lie font le bon­heur de bon nombre de lillois.es. Et pour cause : elles pro­posent une cui­sine saine, gour­mande et heal­thy à deux pas des Beaux-Arts. Chez Itsy Bit­sy, le menu change toutes les semaines avec l’objectif de satis­faire tout le monde. Que vous soyez végé­ta­lien, végé­ta­rien, omni­vore, car­ni­vore, her­bi­vore… vous trou­ve­rez for­cé­ment votre bon­heur. Tous les plats sont cui­si­nés avec amour, cou­leur et goût. Niveau prix, une bonne quin­zaine d’euros suf­fisent pour que vous soyez ras­sa­siés.

Le petit + : Il y’a un brunch par mois ! 

  • Slow & Green can­tine 

Le p’tit der­nier de notre liste (non exhaus­tive, on le répète) est Slow&Green can­tine qui va fêter son pre­mier anni­ver­saire dans un peu plus d’un mois. C’est dans une ambiance cocoo­ning, gir­ly, sans glu­ten et esprit zéro déchet que vous pour­rez venir dégus­ter des pro­duits prin­ci­pa­le­ment bio avec des fruits et légumes locaux et de sai­son. Le menu change régu­liè­re­ment mais géné­ra­le­ment les plats sont tous très copieux. La for­mule plat au choix et bois­son est à 16,50 euros donc plu­tôt cor­rect quand on sait qu’on mange bien et bon.

Le petit + : Les bois­sons sont pour la plu­part home-made et le same­di et le dimanche vous pou­vez pro­fi­ter d’un brunch pour une petite ving­taine d’euros.

Les restos qui font aussi (un peu) de viande

Et pour ceux qui ont des potes qui n’envisagent pas encore de tes­ter la bouffe végé­tale, on vous a lis­té les res­tau­rants bien calés en cui­sine végé’ mais qui pro­posent un ou deux plats pour les car­ni­vores. Et comme ça, pas de jaloux !

  • Michel

Ouvert très récem­ment dans le centre-ville, vous trou­ve­rez prin­ci­pa­le­ment des plats végé­ta­riens voire végé­ta­liens mais ils pro­posent quoi qu’il arrive, deux plats conte­nant viande ou pois­son. Le midi vous avez le choix du plat pour une dizaine d’euros mais le soir, Michel vous pro­pose plu­sieurs mez­zé à par­ta­ger pour un prix fixe par per­sonne. Si vous vou­lez en savoir plus sur ce temple de la cui­sine levan­tine, on vous laisse lire notre papier à ce pro­pos ! 

  • Pause.

Situé à quelques mètres de Michel, Pause. vous pro­pose des sand­wichs tous les midis dont le plus popu­laire, le fameux fala­fel. Comp­tez 10 euros pour un sand­wich, une bois­son et un des­sert (vegan) c’est plu­tôt rai­son­nable. Pause. pro­pose aus­si  — soit en plat du jour, soit en sand­wich — un plat conte­nant de la viande, du pou­let ou du pois­son.

  • De Rode Koe 

Dans ce petit spot plus que sym­pa, chaque plat avec de la viande est aus­si dis­po­nible en ver­sion végé’. Du risot­to en pas­sant par les lasagnes ou encore le bur­ger, tout le monde est logé à la même enseigne. Chez De Rode Koe, les plats sont com­pris entre 7 et 17 euros, une grosse four­chette qui vous per­met d’adapter votre bud­get et votre faim.