Old Dirty Biniou, le nouveau combo bar-galettes de la rue des Postes

Dans Bière, Food Porn, Lille
Scroll par là

Julien et Jérôme ont débar­qué cet été sur la rue des Postes aux com­mandes d’un bar-galet­te­rie. A la carte : des bonnes bières, du bon cidre, des géné­reuses galettes DIY et des spé­cia­li­tés bre­tonnes. On va grailler un mor­ceau ?

Le cuis­tot de l’af­faire c’est Julien, fils de bre­ton qui déteste la cor­ne­muse le biniou. Jérôme son coéqui­pier, c’est le bar­man qui n’est pas du tout bre­ton, mais qui adore jouer du biniou. Mal­gré ce désac­cord ins­tru­men­tal, les deux lil­lois ont déci­dé de mon­ter ensemble l’Old Dir­ty Biniou ou ODB pour les intimes. “A par­tir de là, tous les jeux de mots sont pos­sibles : Orgie De Beurre ou encore Outrance De Bradeux,…C’est un nom par­ti­ci­pa­tif !”, s’a­musent-ils.

Avant de s’ins­tal­ler au 45 rue des Postes, Julien tra­vaillait dans une crê­pe­rie de la rue de Paris Pierre-Mau­roy. Mais ça man­quait un peu de pep’s. “C’est une rue tou­ris­tique mais le soir, tous les com­merces ferment et la rue est déser­tée. On vou­lait s’ins­tal­ler sur un ter­rain plus jeune et plus vivant en fin de jour­née”, raconte-t-il. Longue d’un kilo­mètre avec ses maga­sins, bars et res­tau­rants à gogo, la rue des Postes est pour l’eux l’emplacement rêvé. “On a ouvert il y a un mois et le bar est déjà pris d’as­saut par des membres des clubs spor­tifs de la ville, qui ont dû se faire pas­ser le mot !” se réjouit Jérôme.

Le menu est en même temps très allé­chant. Cha­cun peut com­po­ser sa galette avec deux ou trois ingré­dients pour 4–5€ ou choi­sir pour le même prix, l’une de ces deux spé­cia­li­tés bre­tonnes : la galette sau­cisse, connue pour être le plat des fes­ti­vi­tés, ou les tar­ti­nables végé dont la recette varie “selon la folie du chef”.

Par­mi ses tar­ti­nables, on retrouve ses tape­nades de tomates confites avec des olives noires / de hou­mus, len­tilles de corail et carottes / de purée de but­ter­nut cara­mé­li­sé au miel. Le tout accom­pa­gné de bli­nis sar­ra­sin. Miam.

S’il vous reste de la place pour une touche sucrée, le cuis­tot pro­pose en des­sert, des pan­cakes sar­ra­sin à 3€. Et ils sont aus­si géné­reu­se­ment gar­nis que le plat de résis­tance. Niveau bois­son, on part sur une bonne carte de cock­tails et de bières (pres­sion et bou­teilles) belges et régio­nales. Pour les ama­teurs du popu­laire cidre local Mau­ret, le fût débarque aujourd’­hui pour rem­plir vos pintes (quel timing).

Et les deux Lil­lois ne vont pas s’ar­rê­ter là. “On pré­pare des soi­rées à thème dont la pre­mière aura lieu en octobre”, annonce Jérôme. A suivre…

Ren­dez-vous au Old Dir­ty Biniou, 45 rue des Postes. Le bar-galet­te­rie est ouvert du lun­di au jeu­di de 18 heures à minuit, jus­qu’à 1 heure le ven­dre­di et jus­qu’à 2 heures le same­di. Et si vous êtes du genre à invi­ter tout votre réper­toire pour boire et man­ger, vous pou­vez pri­va­ti­ser gra­tui­te­ment la grande cave du bar (à condi­tion de consom­mer sur place bien sûr).