Jeunes diplômés, cadres, un salon vous est dédié la semaine prochaine

Dans Article Sponsorisé, Lille, WorkWorkWork
Scroll par là

Article sponsorisé @APEC

Un salon réservé aux cadres ? Ce n’est pas un truc élitiste du tout, rassurez-vous. Le 1er octobre, vous pourrez peut-être découvrir que tous les cadres n’ont pas 45 ans, une voiture familiale et un costume cravate. Ils cherchent juste du taf, comme tout le monde, et vous pouvez en faire partie.

A quoi reconnait-on un cadre ? A son niveau d’étude, à son expérience, aux responsabilités qu’il assume ? “Un peu tout ça à la fois, confirme David Duquesne, formateur pour l’APEC, qui organise le salon. C’est aussi une certaine autonomie dans l’action.” Et figurez-vous que comme on ne nait pas cadre, mais qu’on le devient, l’Association Pour l’Emploi des Cadres (l’APEC, du coup) est là pour vous filer un bon coup de main si vous débutez dans le domaine.

Nous avons deux publics, avance David Duquesne. Les jeunes diplômés à partir de bac+3, et les cadres déjà en poste ou en recherche d’emploi.” L’asso, quel que soit le cas de figure, a pour but de vous aider à trouver votre bonheur. Sur le salon Compétences Cadres qui se tiendra le 1er octobre à Lille Grand Palais, vous trouverez une trentaine d’entreprises prêtes à discuter avec vous.On conseille vraiment aux visiteurs de préparer leur venue en personnalisant leur CV pour l’entreprise qu’ils visent“, précise David Duquesne.

Des ateliers en mode tuto

Dans ce salon, vous trouverez aussi quelques formations (Skema, l’Université de Lille, l’UTC), et vous pourrez participer à des ateliers thématiques. C’est là, si vous ne savez pas par quoi commencer, que vous allez pouvoir y voir plus clair. Les bonnes pratiques du CV, se démarquer dès les premières minutes de l’entretien, réussir sa candidature spontanée, comment se rendre visible des recruteurs… Ces ateliers seront menés par des formateurs de l’APEC dont l’expérience n’est plus vraiment à démontrer.

Et si vous avez besoin d’un peu plus de détails, des entretiens individuels d’une quinzaine de minutes seront proposés aux visiteurs. “L’idée, c’est de faire le point sur une thématique en particulier. Ce sont des conseil d’un premier niveau, et s’il le veut, le jeune peut obtenir un entretien plus approfondi à l’APEC de Lille, Compiègne ou Amiens dans les jours qui suivent. On a dégagé des créneaux pour ça.

Faites des points boulettes

Il n’y a plus qu’à parfaire son CV. Là dessus, David a quelques conseils gratos : “Il faut qu’il soit lisible, aéré, qu’on y trouve des verbes d’action plus que des substantifs…” Faites des points boulettes, et priorisez vos compétences en fonction de l’offre d’emploi. La lettre de motivation ? “Elle est souvent trop scolaire. Moi je demande plus aux jeunes de dire quel est leur kiff. Qu’est ce qui leur plait dans cette offre, qu’est ce qui les anime ?” Pour d’autres bons conseils de David, rendez-vous au salon le 1er octobre.

Niveau infos pratiques, voilà ce qu’on peut vous donner : le salon se tiendra donc le 1er octobre de 9 heures à 18 heures dans le Hall Londres de Lille Grand Palais. L’entrée est absolument gratuite (comme toute l’offre de l’APEC, sauf les bilans de compétence), mais il faut s’inscrire en ligne. Une fois votre inscription faite, vous avez accès aux offres d’emploi des entreprises participantes, ce qui est utile pour se préparer.

Article sponsorisé @APEC