L’opération “100 000 arbres pour demain” lancée dans la région

Dans C'est green, Lille
Scroll par là

Vous aussi vous trouvez que ça manque de forêts, dans le coin ? Normal : la région est un territoire peu peuplé en arbres (9% contre 31% en moyenne au national). Et pourtant, tout le monde s’accorde à dire qu’on en aurait bien besoin. L’opération “100 000 arbres pour demain” a bien l’intention de remédier à ce problème.

On ne compte plus les jours de pics de pollution dans la métropole lilloise. Pour s’en sortir, des mesures d’urgences sont prises régulièrement (circulation différenciée, réduction de la vitesse sur l’autoroute, etc.). Mais dans le fond, ce dont on pourrait avoir bien besoin sur le long terme, c’est de verdure. Le groupe La Voix du Nord (dont on fait bien fièrement partie) s’est associé aux Parcs Naturel Régionaux et à l’association régionale des Planteurs Volontaires pour lancer une grande opération de plantage d’arbres sur onze sites sélectionnés dans la région. Une première phase qui devrait démarrer cet hiver et qui se donne pour objectif créer sept hectares de verdure supplémentaires.

Verger, boisement, bocage

Et vous pensez bien qu’ils n’ont pas été choisis par hasard. Tous les projets sont porteurs de renouveau et d’écologie. Un verger de 200 arbres fruitiers dans l’Avesnois, un bocage pour protéger des cultures bio à Nomain, un autre verger à Tourcoing, le boisement d’une friche dans le Cambrésis… Autant de projets qui visent à amener un petit peu de recyclage de l’air de manière naturelle.

Parce que, si vous ne suiviez pas en SVT, on se permet de vous rappeler que les arbres ont ce formidable pouvoir d’emprisonner le vilain CO2 et de recracher du bon air pur. Plus il y a d’arbres, moins il y a de pollution. Un procédé naturel que personne n’est pour le moment parvenu à synthétiser. Et on ne vous parle même pas des vertus apaisantes d’un parc arboré.

Si vous souhaitez apporter votre petite pierre à l’édifice, il est possible de participer à cette opération de plantage d’arbres en masse. Une cagnotte Leetchi vient d’être lancée à cet effet. L’idée n’est pas de planter 100 000 arbres dès la première année, faut rester réaliste, mais d’engager le chantier.