La Pologne s’invite au Louvre-Lens pour la nouvelle expo temporaire

Dans Culturons-nous
Scroll par là

Vous avez toujours voulu découvrir la Pologne, mais vous n’en avez jamais eu l’occasion ? Ça tombe bien, parce qu’un petit bout de ce pays d’Europe de l’est vient s’installer au Louvre-Lens. Vous avez jusqu’au 20 janvier 2020 pour découvrir l’expo “Pologne : Peindre l’âme d’une nation”.

Vous n’étiez pas nés, mais c’était tout de même important : le 3 septembre 1919, la France et la Pologne ont signé une convention relative à “l’émigration et l’immigration”, qui a entraîné l’arrivée massive de travailleurs polonais en France, et surtout dans le bassin minier de notre (très belle) région.

Huile sur toile, Léon WYCZÓŁKOWSKI,1891 © Musée national de Varsovie / Piotr Maciuk

Ça a bien marché, parce que 280 000 contrats de travail ont été signés entre 1919 et 1928 après l’accord. Alors, pour fêter comme il se doit le centenaire de cet événement, le Louvre-Lens propose une grande rétrospective sur la peinture polonaise du XIXe siècle.

Le Louvre-Lens a collaboré avec le musée national de Varsovie pour pouvoir exposer plein d’œuvres que vous ne pouvez d’habitude voir qu’en Pologne. Et ce n’est pas tout ! Des musées prestigieux polonais et des particuliers ont aussi prêté leurs tableaux pour l’expo. Du coup vous pourrez voir 120 tableaux, tous datés d’entre 1840 et 1918. Ce sera aussi l’occasion d’étendre votre culture générale et de découvrir des artistes importants pour la peinture polonaise, comme Jan Matejko, Józef Brandt, Jacek Malczewski, Józef Chełmoński ou encore Olga Boznańska.

Deux expos pour le prix d’une

Et pour ceux qui en voudraient plus, le Louvre-Lens propose également au Pavillon de verre une exposition consacrée à Kasimir Zgorecki : “Photographier la “Petite Pologne” 1924-1939″.

Elevage de lapins, Kasimir ZGORECKI © adagp / CRP Hauts-de-France

Si vous ne savez pas (encore) qui il est, c’est un photographe polonais qui a voulu mettre en lumière les travailleurs polonais émigrés dans le Bassin minier au début du XXe siècle. Vous pourrez voir sa série d’une centaine de photos jusqu’au 30 mars prochain.

Si vous voulez venir découvrir les deux expos, le Louvre-Lens se trouve au 99 rue Paul Bert, à Lens (évidemment). Il est ouvert tous les jours de 10 heures à 18 heurs, sauf le mardi (c’est pas la peine d’essayer). Côté money, bonne nouvelle l’expo consacrée à Kasimir Zgorecki, est gratuite. Pour “Pologne : Peindre l’âme d’une nation”, il faudra débourser 10€ en tarif plein, 5€ si vous avez entre 18 et 25 ans.