Foot, alcool fort et terrasses : tout ce qu’il faut savoir avant le match Lille-Chelsea de mercredi

Dans Bière, Lille, Sueur
Scroll par là

C’est soir de match ce mercredi. On espère que les supporters lillois sont motivés car les ceux de Chelsea ont déjà commencé à débarquer en nombre depuis mardi. La préfecture et la mairie ont tablé sur 2500 anglais avides de but… et de fête. Du coup, ils ont pris des mesures préventives.

Même si c’est au stade Pierre-Mauroy de Villeneuve-d’Ascq que les Dogues vont affronter les Blues de Chelsea, ça risque de bouger dans le centre-ville de Lille.

Déjà parce que comme à chaque soir de match, les bars qui ont des écrans font le plein d’amoureux du foot. Mais là, il y aura aussi pas mal de supporters anglais qui viendront faire la fête en ville à la fin du match, qu’ils gagnent ou pas. Ils sont déjà plus d’un millier en ville à l’heure où l’on écrit ces lignes.

Et on ne sait pas si vous vous souvenez de l’Euro 2016, mais nos voisins British sont plutôt réputés pour leur sens de la fête et leur foie qui résiste à tout épreuve. La préfecture préfère éviter les débordements et va donc déployer pas mal de forces de l’ordre à Lille comme à Villeneuve-d’Ascq.

Elle a aussi pris un arrêté pour interdire à partir de ce mercredi matin “la vente d’alcools forts à emporter (3e au 5e groupe), ainsi que la détention et la consommation d’alcool sur la voie publique dans les deux villes (notamment en canette de verre ou de métal)“, explique La Voix du Nord. Grosso modo : bonne chance si vous comptiez acheter de l’alcool en magasin ce mercredi.

Côté mairie de Lille et à la demande la préfecture, on a demandé aux terrasses “libres et déportées” du centre-ville de ne pas ouvrir de toute la journée (et la soirée) de mercredi. Libres et déportées ? En gros, les seules terrasses autorisées sont celles qui sont entièrement fermées comme on en voit à Rihour par exemple. Pour ce qui est du périmètre, on vous donne un aperçu en carte interactive parce que c’est plus mieux (et surtout plus clair) :