Gourde morning, la plateforme de gourdes pour bannir le plastique à usage unique

Dans C'est green, Lille
Scroll par là

Gourde Mor­ning, c’est le nom de la pla­te­forme de gourdes et autres réci­pients réuti­li­sables et bons pour la pla­nète lan­cée par un Made­lei­nois. Son objec­tif est simple : réduire le plas­tique à usage unique et aider la pla­nète à aller (un peu) mieux.

Le plas­tique, c’est pas fan­tas­tique. Encore moins celui à usage unique. C’est pour lut­ter contre ce fléau, qui dérange beau­coup les tor­tues, que Florent, un Made­lei­nois de 32 ans, a déci­dé de lan­cer sa pla­te­forme de gourdes et autres ther­mos réuti­li­sables.

Pour lui, tout part d’une prise de conscience, en 2016. Florent part faire un tour du monde de 15 mois avec l’é­lue de son cœur. Il se rend compte de pas mal de choses et réa­lise les dégâts impres­sion­nants du plas­tique à usage unique : “J’ai été cho­qué, explique Florent. En Asie, par exemple, l’é­tat d’es­prit est dif­fé­rent, il n’est pas rare de voir des gens jeter leurs déchets par terre. Après avec la mous­son, ils finissent par des­cendre dans l’o­céan.” Et des pay­sages jon­chés de plas­tique, il en a vu plu­sieurs. C’est le déclic.Je me suis dit qu’un jour je ferais quelque chose pour lut­ter contre ça.” Et c’est vrai que jeter sa gourde dans la rue, “c’est pos­sible mais les gens le font moins”, blague Florent.

Alors, il com­bine ses envies entre­pre­neu­riales avec son enga­ge­ment pour la pla­nète, et boum, Gourde Mor­ning, sa plate-forme e‑commerce, vient offi­ciel­le­ment au monde au début du mois de sep­tembre 2019. “Ache­ter une gourde, ça a plein d’im­pacts posi­tifs. Déjà, ça per­met de ne plus avoir besoin de consom­mer de bou­teilles en plas­tiques, d’en jeter moins et aus­si d’en pro­duire moins à la source. Ma convic­tion à moi, c’est qu’a­voir une gourde per­met de limi­ter le plas­tique.

Petite soif ou grosse soif ?

Et puis, c’est vrai, les bou­teilles en plas­tique, on les chou­choute moins que les gourdes. “Je suis spor­tif et je vois des gens qui oublient leurs bou­teilles sur le bord du ter­rain, par exemple. Avec une gourde au desi­gn sym­pa, on fait plus atten­tion”. Sur son site, il pro­pose déjà des bou­teilles en inox, qui gardent au chaud les bois­sons 12 heures et au frais jus­qu’à 24 heures, des gourdes de sport, des infu­seurs, des bou­teilles presse-agrumes, le tout dans des conte­nances qui vont de 280 ml à 1 litre… Bref, de quoi faire pour boire toutes les bois­sons que vous kif­fez.

Pour ceux qui auraient envie d’ac­cor­der leur conte­nant à leur tenue du jour (pour­quoi pas ? On ne vous juge­ra pas), il existe une mul­ti­tude de desi­gns, de cou­leurs et de matières. Et si vous êtes du genre à ne pas aimer qu’on vous copie, Gourde Mor­ning pro­pose de per­son­na­li­ser votre bou­teille en inox. His­toire d’é­crire votre pré­nom (fau­drait quand même pas l’ou­blier), un petit mot qui vous ins­pire ou de faire un cadeau sym­pa à vos potes.

Le Made­lei­nois ne compte pas s’ar­rê­ter là. Il a hâte de pou­voir pro­po­ser de nou­veaux pro­duits, comme des mugs, des tasses à maté, des verres à vin ou encore plein de nou­veaux desi­gns. Pour les prix, il faut comp­ter en moyenne entre 10 et 20€ la gourde : “C’est bien que le consom­ma­teur veuille faire ce geste. Alors, je veux le prix le plus juste et le plus abor­dable pos­sible pour l’ac­com­pa­gner.

À côté de ça, Florent a aus­si lan­cé un espace blog sur son site, parce que “[son] axe, c’est la trans­pa­rence”, et il y tient. Il veut pou­voir tout dire à ses clients, comme leur expli­quer ce qu’est une gourde sans BPA. Et bien­tôt, il compte leur expli­quer pour­quoi ses gourdes en inox ne sont pas made in France.

Si vous vou­lez décou­vrir par vous-même les gourdes de Florent, c’est juste ici que ça se passe.