SuperCyclo, le nouveau triporteur de plats bios qui roule en mode zéro déchet

Dans C'est green, Food Porn, Lille
Scroll par là

Depuis cet été, Hélène, jeune lil­loise pétillante de 29 ans, roule à Lille et à Faches-Thu­mes­nil avec son Super­Cy­lo qui ren­fermes ses plats bios et faits-mai­son. Elle livre les entre­prises, fait trai­teur et nour­rit sai­ne­ment les gens qui croisent sa route le midi en ville.

Son vrai nom, c’est Super­Cy­clo­Vra­co­Bio­De­li­cio­so en réa­li­té. La réf’ à Mary Pop­pins est belle mais sur­tout, “il y a tout ce qui défi­nit mon tri­po­teur et ma cui­sine dans ce nom”, explique Hélène. Elle l’a fina­le­ment rac­cour­ci pour pou­voir l’é­crire sur le beau tri­po­teur qu’elle a elle-même construit avec son mari.

Voi­là, sou savez déjà à peu près tout grâce à ce nom : Super­cy­clo, c’est donc un tri­po­teur qui roule (vrai­ment) en ville et qui pro­pose de bons plats bios et locaux au max, concoc­tés par Hélène dans tiny-cui­sine de Faches.

Virage professionnel

Super­cy­clo résume ce qu’elle est et la manière dont elle vit avec Jann, son mari made in Flandres, et sa petite fille. “A la base, j’ai fait des études de droit et de cri­mi­no­lo­gie et j’ai bos­sé dans le social. Sauf que le rythme de vie ne me conve­nait vrai­ment plus, confesse-t-elle. Fina­le­ment, j’ai com­bi­né tout ce que j’ai­mais et que je fai­sais déjà dans ma vie de tous les jours : faire à man­ger, faire du vélo et vivre en mode zéro déchet.

A l’en­tendre, tout paraît ultra natu­rel et simple. Mais Hélène a quand même du faire mûrir son pro­jet plu­sieurs mois entre février et le début de l’é­té 2019. Elle a reçu de pré­cieux conseils des autres tri­por­teurs de la métro­pole lil­loise comme La Roue Libre ou encore Com­ment ça vrac.

Vélo, bio, bocaux

Pour le tri­por­teur, elle a ache­té la base et a concep­tua­li­sé elle-même sa caisse autour de ses mar­mites iso­thermes et de ses bocaux. Dedans, vous retrou­vez son plat unique fait le matin même chez elle et des cookies, des cakes légers ou des tar­te­lettes. La for­mule plat-des­sert est à 9€ et vous rajou­tez 3€ pour la consigne (seule­ment si vous n’a­vez pas votre propre conte­nant bien évi­dem­ment).

Pour l’ins­tant, la jeune tri­por­teuse teste encore les spots. Elle est pour l’ins­tant

  • le mar­di, à Lille, au Square Foch et au croi­se­ment de la rue de la Liber­té et de la rue Patou.
  • le mer­cre­di au mar­ché de Faches-Thu­mes­nil.
  • le jeu­di, à Lille, à l’hô­tel du dépar­te­ment et dans la rue des Ponts-de-Comines (en plein centre-ville).

Elle fait aus­si trai­teur et prend des réser­va­tions de repas qu’elle vient livrer en bocaux dans votre entre­prise par exemple. N’hé­si­tez pas à la contac­ter sur sa page Face­book, elle est encore en recherche de par­te­na­riats.