Lille est officiellement candidate pour accueillir une Pokémon Go Fest

Dans Geek, Lille
Scroll par là

Après le lancement d’une pétition le mois dernier et l’engouement qu’elle a suscité, la mairie a envoyé un mail à Paul pour lui apporter son soutien. L’étudiant lillois a pu finaliser la candidature de la ville auprès de Niantic. Il ne reste plus qu’à attendre et croiser les doigts…

Imaginez si Lille est choisie par Niantic. Imaginez la ville qui fourmillerait de chasseurs venus des quatre coins de la planète (voire du monde) et la Citadelle remplie de Pokémon. Paul Castri, lui ,y croit. Ce jeune étudiant est lillois depuis même pas trois mois mais il a déjà prouvé qu’on pouvait l’adopter direct.

Quand il a débarqué de Poitiers en août pour son master en commerce international, il a commencé logiquement à chasser le Pokémon en ville. En découvrant Lille, il s’est surtout rendu compte qu’elle avait le potentiel pour devenir une ville hôte d’une Pokémon Go Fest. “Je suis allé checker sur le site de Niantic les critères de sélection et, en fait Lille, a toutes chances, affirme Paul. On a la Citadelle, on est une ville assez jeune et grande et, surtout, on est à une heure de train de trois capitales européennes.

[Pour les newbies, sachez juste qu’une Pokémon Go Fest est un énorme rassemblement où des dizaines de milliers de joueurs et joueuses, venus d’un peu partout, se retrouvent pour chasser des Pokémon rares et papoter entre passionnés. C’est Niantic, le créateur de Pokémon Go lui-même, qui organise la chose.]

Lille dans l’arène

L’étudiant-chasseur s’est donc retroussé les manches et a pris une journée pour bosser le dossier et lancer la fameuse pétition (qu’on vous avait relayée ici). “Mon but avec cette pétition, c’était surtout d’interpeller la mairie pour entrer en contact avec elle et qu’elle nous apporte son soutien.Pari gagné puisque la pétition a dépassé les 3400 signatures et le cabinet de Martine Aubry a pris contact avec Paul. (La mairie nous l’a confirmé.)

On a discuté de la faisabilité du projet et le 1er octobre, date butoir de la fin des candidatures pour 2020, j’ai reçu un mail de la mairie avec un courrier de la maire joint, raconte Paul. On est l’une des villes françaises avec le plus de soutien et l’un des dossiers les plus solides.”

La lettre que Paul a reçu de la mairie ©PaulCastri/Facebook

La compèt’ sera dure puisqu’en plus de Lyon (qui a elle aussi un bon dossier de candidature), il y a aussi Séville, Rome, Mexico ou encore Helsinki en lice. Mais Paul y croit, tout comme (on suppose) les 3400 chasseurs de Pokémon du coin.

Ne reste plus qu’à attendre et croiser les doigts pour que Niantic opte pour Lille pour organiser sa prochaine Pokemon Go Fest.