Une troisième date annoncée pour l’escape game sur le thème Harry Potter

Dans Dans la rue, Lille
Scroll par là

Pho­to @221 B ani­ma­tion

Appren­tis sor­ciers, sor­tez vos baguettes, l’en­tre­prise dijon­naise 221 B ani­ma­tion vient d’an­non­cer une troi­sième date à Lille pour son espace game Mys­tère et sor­ti­lèges “La pro­phé­tie de l’é­me­raude”, ins­pi­ré du monde de Har­ry Pot­ter.

Vous avez tou­jours regret­té de n’être qu’un simple mol­du et de ne pas vivre dans l’u­ni­vers magique de Har­ry Pot­ter ? Vous allez peut-être pou­voir y remé­dier, le temps d’une jour­née. Same­di 19, dimanche 20 et lun­di 21 octobre, l’en­tre­prise 221 B ani­ma­tions, spé­cia­li­sée dans l’é­vé­ne­men­tiel, per­met­tra aux Lil­lois de se plon­ger dans un uni­vers de magie.

Face à l’emballement des Lil­lois, qui ont pris d’as­saut les deux pre­mières dates, 221 B ani­ma­tion a déci­dé d’ou­vrir une troi­sième date, le 21 octobre : “À Lille, il y a plus gros engoue­ment que dans les autres villes. En une semaine et demi, tout était com­plet”, rap­porte Coren­tin, char­gé de com­mu­ni­ca­tion de l’en­tre­prise.

À l’o­ri­gine 221 B avait ouvert deux ses­sions de 450 places, mais les Lil­lois sont tel­le­ment chauds qu’ils sont pas­sés à 600 places par jour. C’é­tait sans comp­ter tous les Pot­te­rheads, qui vivent dans notre belle ville. Alors boum, le jeu revien­dra pour une troi­sième date, le lun­di 21 octobre (cou­cou les vacances) ouvert à 450 par­ti­ci­pants (pour le moment, sauf si vous faites encore explo­ser les scores).

Dans ce grand jeu, mélange “d’es­cape game, de jeu d’en­quête et de chasse au tré­sor”, les appren­tis sor­ciers d’un jour devront contrer la malé­dic­tion qui s’a­bat sur leur école : “Des élèves sont trans­for­més en sta­tues d’é­me­raude sans que per­sonne ne puisse arrê­ter ce phé­no­mène”, explique l’é­vé­ne­ment Face­book.

Vous allez devoir choisir une team

Avant de lut­ter contre les forces du mal, il faut déjà vous ins­crire sur le site, ici, moyen­nant 16€ de par­ti­ci­pa­tion. Là, vous pour­rez choi­sir votre team : Tigre­dor, Sele­zard, Our­souffle ou Bec­daigle (on vous laisse trou­ver qui fait réfé­rence à quoi). Choi­sis­sez-bien, parce que vous pour­rez pas comp­ter sur le Choix­peau pour vous aiguiller.

Le jour‑J, ren­dez-vous dans un lieu que vous rece­vrez par mail, en fonc­tion de votre mai­son. Là, les orga­ni­sa­teurs vous don­ne­ront un badge avec le logo de votre mai­son, une carte et un iden­ti­fiant pour jouer en ligne. Du coup, on n’ou­blie sur­tout pas de prendre son smart­phone, de bien le rechar­ger et de prendre sa copine la bat­te­rie externe (char­gée à bloc, on ne le pré­cise pas). Ah et un sac à dos avec de quoi boire, de quoi man­ger et un para­pluie ou une cas­quette en fonc­tion du temps, ça peut être pas mal aus­si.

Après, vous l’au­rez com­pris, vous allez devoir vous bala­der dans le centre-ville pour déblo­quer des indices qui vous aide­ront dans votre enquête. À vous de mettre en place la meilleure stra­té­gie. Juste un conseil : atten­tion aux fausses pistes.

Petit point mai­son : ce n’est pas parce que vous avez choi­si la team Our­souffle que vous devez jouer avec tous les Our­souffles de l’U­ni­vers. En gros, vous pou­vez jouer tout seul ou à 17 si ça vous chante, c’est juste que vous rap­por­te­rez des points à votre mai­son à la fin : “On recom­mande un smart­phone pour maxi­mum cinq per­sonnes, pour évi­ter d’être mis de côté pen­dant le jeu”, explique Coren­tin.

À la fin du jeu, en plus d’a­voir le plai­sir d’a­voir fait chauf­fer vos cer­veaux et de vous êtes pris pour un sor­cier le temps d’une jour­née, la famille win­neuse gagne­ra le tro­phée des quatre mai­sons. Vous savez ce qu’il vous reste à faire pour vous sen­tir plus puis­sante que Her­mione Gran­ger.

Vous l’au­rez com­pris, si vous vou­lez jouer, il ne vous reste plus que le lun­di 21 octobre, de 13h30 à 17h30, parce que les 19 et 20 octobre sont full. C’est 16€ si vous vou­lez jouer et il faut impé­ra­ti­ve­ment réser­ver ici. Pour plus d’in­fos pra­tiques, on vous met ici le lien de l’é­vé­ne­ment Face­book et le site de 221 B ani­ma­tions.