Bewööd, la marque d’accessoires en bois pour être stylé tout en restant éco-responsable

Dans C'est green, Ch'est bieau, Lille
Scroll par là

Bewööd, c’est l’histoire d’une petite marque de nœuds papillons et de bijoux en bois made in Lille. Avec le développement de sa marque, Laury espère aider les autres… et la planète.

Nœuds papillons, boutons de manchettes, boucles d’oreilles, bracelets, colliers, bagues, broches… Si vous aimez le bois et que vous adorez avoir une petite touche d’originalité, vous devriez bien vous entendre avec Laury, la créatrice de Bewööd.

Depuis presque cinq ans, cette Lilloise développe sa marque locale et respectueuse de l’environnement. “L’histoire de ma marque part de loin“, explique-t-elle.

Car petite, déjà, Laury était passionnée de dessin, et aimait la nature et l’environnement. On vous laisse faire les maths : passion dessin + passion nature = naissance du petit Bewööd en mars 2015.

Avant tout ça, Laury a fait une licence de biologie avant d’être rattrapée par le dessin. Elle reprend alors des études pour devenir graphiste et fait deux ans d’alternance dans une agence de com’. Mais ce n’était pas vraiment le job de ses rêves… Que faire ? Quand on est paumée sur son avenir, quoi de mieux qu’une bonne année sabbatique ?

J’ai pris le temps de dessiner, j’ai découvert la couture aussi“, explique-t-elle. Elle essaye plein de trucs qui lui plaisent. Et un jour, la révélation : “Mon voisin de pallier faisait de la découpe laser.” Et là boum, elle décide d’utiliser cette nouvelle technique pour lancer Bewöod.

Pourquoi le bois ? Parce que c’est une matière naturelle, pardi ! (Oui, on parle comme un vieux mage parfois.) Mais aussi un peu à cause de grâce à son papa “touche-à-tout, qui lui a appris à utiliser des outils dans son enfance : “Il a eu une influence sur ce que je suis.”

Éthique, local et solidaire

Bewööd, c’est une collection par an : “Je m’inspire des tendances mode et de ce que je vois dans la rue : de l’architecture, des panneaux, des formes géométriques.” Le tissu, lui, change en fonction de ses trouvailles. Ce qui reste identique, en revanche, ce sont les certifications, Gots et Oeko-Tex. On vous la fait courte, mais en gros, ils sont écologiques, à responsabilité sociale et non nocifs pour la santé.

Et comme Laury est plutôt une boss des travaux manuels, elle s’occupe de tout avec ses petites mains : dessin, prototypage, découpe laser, peinture, vernis, assemblage avec le tissu…

Crowdfunding, bretelles et Esat

Maintenant, la big boss de Bewööd a envie de plus. Elle a envie de bretelles en fait. C’est parti d’un défi, pour un couple qui se mariait et après une première expérience réussie, Laury, soutenue par les MEL makers, lance sa campagne de financement participatif pour produire plus de bretelles, fabriquées à base de bois de poirier français, de chutes de cuir pour le p’tit côté upcycling et de tissu toujours aussi respectueux.

L’environnement a une place importante dans mon quotidien. C’était une obligation d’accorder mes convictions personnelles avec mon projet professionnel“, explique la jeune entrepreneuse.

Si vous n’êtes pas encore convaincus, sachez qu’en plus des valeurs qu’on vient de citer, Laury est aussi une belle personne. En plus des jolies contreparties qu’elle enverra à ses généreux contributeurs, l’argent récolté aidera également les travailleurs handicapés et l’environnement.

Les futures bretelles seront fabriquées au sein des ateliers Malecot, un Esat qui favorise l’emploi des travailleurs handicapés. Grâce à sa cagnotte, Laury espère pouvoir acheter des machines à rivets et leur offrir,pour qu’ils puissent aussi travailler avec d’autres marques et varier leurs activités“. L’argent récolté servira aussi à reboiser notre belle région, pour protéger les espèces animales qui y vivent.

Si vous voulez faire partie de cette belle aventure, c’est ici que vous pourrez faire chauffer la CB pour aider Laury.