La Bouquinerie du Sart regorge de pépites livresques mais aussi de jobs étudiants

Dans Ch'est bieau, WorkWorkWork
Scroll par là

Photo ©BouquinerieDuSart

La petite entreprise sociale de Villeneuve-d’Ascq a bien grandi en quatre ans. Elle a même ouvert une nouvelle bouquinerie à Roncq cet été et elle recherche de jeunes amoureux du livre et des gens pour la faire tourner justement.

En à peine quatre ans, la Bouquinerie du Sart a su prouver qu’on pouvait combiner commerce, social et amour de la lecture. Une recette qui peut étonner mais qui fonctionne plus que bien : dans son local de Villeneuve d’Ascq, on trie plus de 5 000 livres par jour. Et “plus on trie, plus on vend, plus on peut embaucher”, expliquait Domitille qui y travaille en juin dernier.

C’était juste avant l’ouverture de la nouvelle bouquinerie dans la galerie commerciale d’Auchan Roncq. Preuve que le concept imaginé par Vianney et Marine en 2015 a de beaux jours de lui. Car dans l’équipe, on trouve quelques salariés (comme Domitille), des bénévoles (comme Domitille avant) mais aussi (et surtout) des personnes en réinsertion.

C’est d’ailleurs le fondement même de la Bouquinerie : offrir un contrat d’un an à une personne qui vient d’un foyer. Sachant que le rêve ultime serait d’avoir “un entrepôt dans chaque grande ville de France avec des librairies disséminées un peu partout pour continuer d’entretenir l’accès à la culture”.

D’ailleurs, si vous aussi le combo commerce-social-lecture vous botte pas mal, sachez que la Bouquinerie est souvent à la recherche de stagiaires (sur de longues périodes) et recrute en ce moment des étudiants en quête d’un job de 10,15 ou 20 heures/semaine. Il suffit d’envoyer un petit mail avec son CV à recrutement@bouquineriedusart.com.

On précise quand même que pour aller jusque Roncq, mieux vaut être véhiculé (même si ce n’est pas obligatoire).