Spogeo, la nouvelle appli pour trouver votre partenaire de sport

Dans Geek, Lille, Sueur
Scroll par là

S’au­to-moti­ver à faire du sport, ce n’est pas à la por­tée de tous. La moindre excuse est bonne pour res­ter sous la couette : il pleut, vous avez mal au petit doigt, un nou­vel épi­sode de River­dale est sorti…C’est pour ça que Cédric et Jona­than, deux potes du coin ont lan­cé en août, une appli­ca­tion pour trou­ver le ou la par­te­naire qui vous moti­ve­ra à vous bou­ger les miches.

On connait tous cette réso­lu­tion : “Cette année je fais du sport !” Et on sait tous qu’elle est sou­vent oubliée au bout de deux semaines, par flemme, par peur du ridi­cule à côté de mon­sieur et madame per­fect-body, ou parce que tout seul ce n’est pas très fun. Cédric et Jona­than ont connu ça aus­si et c’est pour ça qu’ils ont créé Spo­geo, une appli­ca­tion gra­tuite de ren­contres entre spor­tifs débu­tants et/ou confir­més.

L’union fait la force motivation

Les deux créa­teurs se connais­saient du lycée, mais ont com­men­cé à sym­pa­thi­ser grâce à une acti­vi­té spor­tive com­mune. “À cause de ma mala­die chro­nique de l’in­tes­tin, les cours de sport me met­taient mal à l’aise parce que je devais sou­vent aller aux toi­lettes et j’a­vais peur du regard de mes cama­rades”, explique Cédric. Pour Jona­than, c’é­tait la honte de ses kilos en trop qui l’empêchait de se mélan­ger aux autres.

Ensemble, le Wat­tre­lo­sien et le Mou­val­lois ont réus­si à sur­mon­ter leur peur en se moti­vant mutuel­le­ment pen­dant leurs séances. “On se sen­tait mieux dans notre tête et notre corps grâce à notre entraide. C’est cette his­toire qui se reflète dans notre appli­ca­tion”.

Jona­than et Cédric, deux potes conver­tis au sport.

Fonc­tion­nant sur un sys­tème de géo­lo­ca­li­sa­tion (15km à la ronde), Spo­geo per­met à cha­cun de trou­ver un ou plu­sieurs par­te­naires pour se bou­ger les miches en bonne com­pa­gnie. “Contrai­re­ment aux autres appli­ca­tions de net­spor­ting, on ne met pas la pho­to de pro­fil très en valeur, car ce sont avant tout des ren­contres spor­tives et ami­cales”, explique Cédric. 

Téléchargez et bougez

Sur la pla­te­forme, il suf­fit de défi­nir ses pré­fé­rences (foo­ting, pis­cine, ping-pong, fit­ness, etc.) et si on sou­haite trou­ver des par­te­naires fémi­nins, mas­cu­lins ou les deux. “Si une femme ne veut faire du sport qu’a­vec des femmes, les hommes ne ver­ront pas son pro­fil et inver­se­ment. On veut per­mettre aux femmes de se sen­tir en sécu­ri­té et de ne pas se faire abor­der par des relous”, explique Jona­than.

Comme sur pas mal d’autres appli­ca­tions vous pou­vez noter et mettre un avis qui appa­raî­tra sur le pro­fil de votre par­te­naire et ain­si faire pro­fi­ter aux autres de votre expé­rience avec lui/elle.

Et pour voir qui fait quoi et quand, cha­cun peut mettre à jour son sta­tut d’ac­tua­li­té. Et si une connexion a déjà été faite entre deux uti­li­sa­teurs, des notif’ sont envoyées pour “moti­ver celui qui reçoit le mes­sage, à aller faire du sport avec son ou sa par­te­naire.” D’ailleurs on vous laisse, il y a Jojo qui veut faire une séance d’ab­dos-fes­siers à la Cita­delle dans deux heures.

L’ap­pli­ca­tion Spo­geo est dis­po­nible sur App Store et Google Play en ver­sion fran­çaise et anglaise. Si vous avez des ques­tions, ils ont une page Face­book et un site inter­net.