Le nouvel Institut pour la photo présente sept expos (gratos) en même temps

Dans Culturons-nous, Dans la rue, Lille
Scroll par là

Vous êtes un ama­teur de pho­tos et vous êtes plu­tôt le genre de per­sonne à aimer s’en mettre plein les mirettes quand vous allez à une expo ? Vous devriez être com­blés par le nou­vel Ins­ti­tut pour la pho­to. Jus­qu’au 15 décembre, il vous montre sept expos en même temps.

Être en Chine, au Royaume-Uni, aux États-Unis, en France et dans le salon d’in­con­nus, le tout en même temps ? C’est pos­sible au nou­vel Ins­ti­tut pour la pho­to. Sept expos dif­fé­rentes mais toutes sur le même thème, celui de la “bana­li­té du quo­ti­dien”, sont pré­sen­tées dans les 1500 m² de l’an­cien lycée Lalo du Vieux-Lille déjà “habi­tables”.

Parce que oui, comme on vous l’ex­pli­quait ici, le bâti­ment fait 3600 m² et subi­ra d’im­por­tants tra­vaux en 2020. Pour vous la faire courte, l’é­quipe de l’Ins­ti­tut pour la pho­to mour­rait d’en­vie de vous mon­trer son beau bâti­ment, qui allie le charme de l’an­cien avec des touches un peu plus modernes avant de le fer­mer pour tra­vaux. Du coup, une pre­mière grande ins­tal­la­tion, com­po­sée de sept expos tem­po­raires est en place depuis le 12 octobre.

Après, le bâti­ment ne sera plus ouvert au public jus­qu’en avril, avant de rou­vrir deux mois pour une nou­velle expo tem­po­raire. En juin, il fer­me­ra ses portes pen­dant au moins un an, his­toire de réno­ver ce qu’il reste à réno­ver main­te­nant qu’il n’est plus inves­ti par per­sonne d’autre. Vous sui­vez tou­jours ?

Des expos pour tout le monde

Par­mi les sept expos, vous trou­ve­rez for­cé­ment un truc qui vous fait kif­fer. Il y en a vrai­ment pour tous les goûts : des pho­tos cou­leurs, du noir et blanc, des pel­li­cules, des cartes pos­tales, des col­lages et même une espèce de chasse au tré­sor. Oui, oui, vous avez bien lu. Parce qu’une des expos se délo­ca­lise hors des murs de l’Ins­ti­tut et il faut aller cher­cher les œuvres dans Lille.

Comme le lieu est vache­ment sym­pa, il va aus­si deve­nir votre lieu de ren­dez-vous du dimanche. Vous pour­rez venir visi­ter les expos, y dégus­ter un bon brunch tout en vous ambian­çant sur les DJ sets de Coma­la Radio. Il y a aus­si une biblio­thèque bien char­mante, un café pour venir vous désal­té­rer et plein de confé­rences et tables-rondes.

L’Ins­ti­tut pour la pho­to est ouvert du mar­di au dimanche de 10 heures à 18 heures. Le jeu­di il fait même noc­turne : il ferme à 21 heures, et le lun­di il fait dodo. Vous pou­vez visi­ter les expos autant de fois que vous vou­lez parce que c’est com­plè­te­ment gra­tuit.