Wazemmes pourrait accueillir sa première vromagerie début 2020

Dans Food Porn, Lille

©Pistache et Cacahuete

Scroll par là

Le fro­mage, le sau­cis­son, la ter­rine : chez Pis­tache et Caca­huète, tout sera sera 100% végé­tal. Cette future “vro­ma­ge­rie à la coupe” compte bien s’ins­tal­ler d’i­ci février juste à côté des halles de Wazemmes. Et elle compte sur son crowd­foun­ding pour fina­li­ser le pro­jet.

Sou­ve­nez-vous, il y a quelques mois, on avait ren­con­tré Laurent, l’un des deux fon­da­teurs de Pis­tache et Caca­huète. Le Lil­lois nous avait expli­qué qu’il avait pour pro­jet d’ou­vrir, avec sa com­pagne Laure, un local à Wazemmes où on pour­rait ache­ter du bon fro­mage à la coupe… sans renier ses convic­tions éco­lo.

Ça fait quinze ans que je suis végé­ta­rien mais il m’en a fal­lu dix pour arrê­ter le lait, les œufs et, sur­tout le fro­mage, confesse Laurent. Tout sim­ple­ment parce que j’adore ça et que je ne voyais pas com­ment m’en pas­ser sans être frus­tré”.

Vromagerie et bar à vin

Quand il a décou­vert le fro­mage végé­tal (A.K.A. le vro­mage), enfin, il a pu se dire qu’il pou­vait conci­lier plai­sir et convic­tion. Il a tel­le­ment été embal­lé par le pro­duit, qu’il a déci­dé de creu­ser pour en trou­ver d’autres. Oui parce qu’on parle de vro­mages au plu­riel : du “cajem­bert”, du bleu lor­rain, du petit lor­rain, du kim cheese, du petit frais… “Il existe une mul­ti­tudes d’alternatives végé­tales aujourd’hui et ça va de celles pro­duites par le petit arti­san dans le Sud à une entre­prise d’une dizaine de sala­riés”, explique Laurent.

Et il aime­rait bien en faire pro­fi­ter d’autres Lil­lois. D’où l’i­dée de Pis­tache et Caca­huète, sa crè­me­rie végé­tale née en avril der­nier. Pour l’instant, le duo vend en ligne ou lors d’événements sur la métro­pole lil­loise sa sélec­tion de vro­mages déni­chés à tra­vers la France et le reste de l’Eu­rope.

Mais là, ça y’est, le local wazem­mois est trou­vé : ce sera 2 place de la Nou­velle-Aven­ture, à la place d’une ancienne cor­don­ne­rie. “On a le prêt d’hon­neur et la garan­tie, il ne nous manque plus qu’un der­nier apport de notre côté pour fina­li­ser tout ça pour lan­cer les tra­vaux.Le but est donc de crée une vro­ma­ge­rie à la coupe mais aus­si un coin style “bar à vins” pour venir dégus­ter ça autour d’un verre de vin vegan.

[J‑11] Objec­tif Zéro Déchet 🚯dans la bou­tique mais aus­si pour les clients : Du coup nous ven­drons des bocaux en verre…

Publiée par Pis­tache & Caca­huète sur Mar­di 22 octobre 2019

Pour réunir assez d’argent, le duo a donc lan­cé une cam­pagne de crowd­foun­ding sur la pla­te­forme locale de finan­ce­ment par­ti­ci­pa­tif MyMo­ney­Help. Ils ont déjà récol­té plus de 50% de la somme néces­saire mais ont encore besoin de petites coups de pouces finan­ciers avant la clô­ture pré­vue à la fin de la semaine.

Du coup, on vous met un lien hyper­lin­ké par ici pour aller décou­vrir plus en détail le concept et par­ti­ci­per si votre esto­mac est conquis.