On sait qui va débarquer au 31, les ex-Galeries Lafayette de la rue de Béthune

Dans Dans la rue, Lille, Sueur

©Vinci immobiliers et Redevco

Scroll par là

Food-court, salle de sport, hôtel, bureaux, salle d’escalade et boutique : ça y est, le 31, le fameux espace qui vient remplacer les Galeries Lafayette se dévoile enfin. Ouverture progressive prévue vers la saison printemps-été 2020.

Depuis la fermeture des Galeries Lafayette de la rue de Béthune en 2015, on se demandait bien ce qu’il allait advenir de cet énorme espace. Petit à petit, le projet s’est dessiné. On a parlé d’un hôtel, de bureaux, d’un espace food et de boutiques. Et, enfin, Vinci Immobilier et Redevco, qui s’occupent de donner une nouvelle vie à cet espace, ont craché le morceau.

Dans les 25 000 m² de cette “opération mixte” (parce qu’elle mélange bureaux, hôtels, boutiques, etc) on retrouvera :

  • Citadium, l’enseigne de mode urbaine du groupe Printemps dédiée aux jeunes, ramènera ses fringues, shoes, accessoires et gadgets, sur 1 205 m².
  • Climb Up proposera pour les férus d’escalade des murs à corde, du bloc, du fun climbing et même une école d’escalade, le tout sur une superficie de 2 182 m².
  • Fitness Park ouvre sa première salle de sport à Lille. L’établissement fera 1 726 m².
  • Grand Scène a vocation à devenir le nouvel endroit où manger à Lille. Dix restaurants y seront réunis pour proposer “une cuisine street-food et locavore à prix abordables”. Ils seront accompagnés de deux bars, un coffee shop et une scène de spectacle. Tout ce beau monde va prendre pas mal d’espace, 1 701 m² pour être exact.
  • Okko, c’est le p’tit grand hôtel 4 étoiles de la bande. Il aura 120 chambres, selon nos voisins de La Voix du Nord. Il sera réparti sur 3 950 m².
  • Wojo, ce seront des bureaux et des espaces de coworking, et il y aura de la place, parce qu’ils devraient occuper environ 8 570m².

Les travaux se poursuivent dans la rue de Béthune et tout ce beau monde est attendu pour bientôt. Pour tout vous dire, les commerces, les premières ouvertures de la partie food et loisirs sont prévues d’ici le printemps. Pour la partie hôtel et bureaux, ce sera un petit peu plus long, parce qu’il faudra attendre le début de l’été 2020.

Toujours selon La Voix du Nord, deux cellules commerciales restent à pourvoir : une orientée vers le commerce et une autre pour (encore plus) de loisirs. Comme d’hab’, on vous dit quoi quand on en sait plus.