La Fédération Française de l’Apéritif débarque avec son épicerie-bar dans le Vieux-Lille

Dans Food Porn, Lille
Scroll par là

Après deux bou­tiques ouvertes à Paris, la FFA ouvre sa nou­velle épi­ce­rie 100% apé­ro rue des Trois-Molettes à Lille au mois de décembre. Bières, ter­rines, fro­mages, char­cut’, tout est made in France et des­ti­né pour l’a­pé­ro, sur place ou à empor­ter.

Au départ, la Fédé­ra­tion Fran­çaise de l’A­pé­ri­tif est une page Face­book créée par trois potes d’en­fance de région pari­sienne, Quen­tin, Arnaud et Paul. “C’é­tait en 2006, aux tous débuts de Face­book, se rap­pelle Quen­tin. À l’é­poque où il y avait des pages pour un peu tout et n’im­porte quoi, aux­quelles les gens adhé­raient.”

Si, si, rap­pe­lez-vous les anciens : il y avait cette page de “Ceux qui se mettent à gauche dans l’es­ca­la­tor” ou celle de “Ceux qui mettent le lait avant les céréales”. Les trois amis ont alors la ving­taine et com­mencent eux aus­si à entrer dans le jeu : “Un soir, on délire et on se dit qu’on va lan­cer la page de la Fédé­ra­tion Fran­çaise de l’A­pé­ri­tif, vu que c’est quand même une dis­ci­pline pra­ti­quée par beau­coup de Fran­çais”, s’a­muse Quen­tin.

La page n’a évi­dem­ment pas de but pré­cis à ce moment là. Le trio par­tage juste son amour pour la pra­tique en publiant des pho­tos et des post amu­sants. Cha­cun conti­nue ses études de son côté et puis, vers 2015, Quen­tin, Arnaud et Paul se posent ensemble pour faire un petit point FFA.

D’une page URL à un spot IRL

C’é­tait le moment d’en faire quelque chose. On s’é­tait tou­jours dit qu’un jour on pas­se­rait à l’é­tape au-des­sus en créant un lieu IRL”, explique le trio. Pour le concept, pas besoin d’al­ler bien loin : les gar­çons veulent regrou­per en un seul et même endroit tous les pro­duits néces­saires à un bon apé­ro à la fran­çaise, avec des pro­duits de qua­li­té qu’ils iraient ache­ter direc­te­ment chez les pro­duc­teurs.

Si on veut faire les choses bien, il faut enchaî­ner le caviste, le fro­ma­ger, le char­cu­tier… Ça prend du temps qu’on n’a pas for­cé­ment quand on sort des cours ou du taf. Nous, on cen­tra­lise tout ça dans une épi­ce­rie ouverte jusque 23 heures et où on peut aus­si se poser.

Oui parce que les spots pari­siens de la FFA font aus­si bar bien enten­du. Et ce sera pareil pour leur petit nou­veau du Vieux-Lille. S’ils débarquent chez nous, ce n’est d’ailleurs pas par pur hasard : Quen­tin a vécu cinq ans ici quand il étu­diait à l’Ie­seg. “On adore cette ville dyna­mique et gas­tro­no­mique. D’au­tant plus qu’on y a des potes et aus­si pas mal de pro­duc­teurs.

Ouverture en décembre

Ils vont gar­der gros­so modo le même concept qu’à Paris : une par­tie épi­ce­rie made-in-France avec “entre 300 et 400 pro­duits dis­po­nibles” et un coin bar avec une qua­ran­taine de places assisses. Là où ça va chan­ger, c’est quand même côté bières et pro­duc­teurs. “On aime bien faire le plus local pos­sible, on a donc adap­té notre offre à la région pour ne pas faire un copié-col­lé des épi­ce­ries qu’on a déjà à Paris, détaille Quen­tin. De toute façon, ça ne mar­che­rait pas : on ne fait pas l’a­pé­ro à Lille comme on le fait à Paris.” On ne va pas le contre­dire là-des­sus, c’est clair.

Leur futur local du Vieux-Lille, à l’emplacement de l’an­cien Caféine Cof­fee (20 rue des Trois-Molettes), est actuel­le­ment en tra­vaux pour se faire tout beau pour l’ou­ver­ture pré­vue cou­rant décembre. En atten­dant, sachez que la FFA recherche encore son tau­lier pour le spot.

La FFA Vieux-Lille recherche son tau­lier ! Plus d’in­fos sur le poste ici: https://lnkd.in/g8RSfCQ ! Faites tour­ner !

Publiée par Fédé­ra­tion Fran­çaise de l’A­pé­ri­tif sur Lun­di 4 novembre 2019