La Fédération Française de l’Apéritif débarque avec son épicerie-bar dans le Vieux-Lille

Dans Food Porn, Lille
Scroll par là

Après deux boutiques ouvertes à Paris, la FFA ouvre sa nouvelle épicerie 100% apéro rue des Trois-Molettes à Lille au mois de décembre. Bières, terrines, fromages, charcut’, tout est made in France et destiné pour l’apéro, sur place ou à emporter.

Au départ, la Fédération Française de l’Apéritif est une page Facebook créée par trois potes d’enfance de région parisienne, Quentin, Arnaud et Paul. “C’était en 2006, aux tous débuts de Facebook, se rappelle Quentin. À l’époque où il y avait des pages pour un peu tout et n’importe quoi, auxquelles les gens adhéraient.”

Si, si, rappelez-vous les anciens : il y avait cette page de “Ceux qui se mettent à gauche dans l’escalator” ou celle de “Ceux qui mettent le lait avant les céréales”. Les trois amis ont alors la vingtaine et commencent eux aussi à entrer dans le jeu : “Un soir, on délire et on se dit qu’on va lancer la page de la Fédération Française de l’Apéritif, vu que c’est quand même une discipline pratiquée par beaucoup de Français“, s’amuse Quentin.

La page n’a évidemment pas de but précis à ce moment là. Le trio partage juste son amour pour la pratique en publiant des photos et des post amusants. Chacun continue ses études de son côté et puis, vers 2015, Quentin, Arnaud et Paul se posent ensemble pour faire un petit point FFA.

D’une page URL à un spot IRL

C’était le moment d’en faire quelque chose. On s’était toujours dit qu’un jour on passerait à l’étape au-dessus en créant un lieu IRL“, explique le trio. Pour le concept, pas besoin d’aller bien loin : les garçons veulent regrouper en un seul et même endroit tous les produits nécessaires à un bon apéro à la française, avec des produits de qualité qu’ils iraient acheter directement chez les producteurs.

Si on veut faire les choses bien, il faut enchaîner le caviste, le fromager, le charcutier… Ça prend du temps qu’on n’a pas forcément quand on sort des cours ou du taf. Nous, on centralise tout ça dans une épicerie ouverte jusque 23 heures et où on peut aussi se poser.

Oui parce que les spots parisiens de la FFA font aussi bar bien entendu. Et ce sera pareil pour leur petit nouveau du Vieux-Lille. S’ils débarquent chez nous, ce n’est d’ailleurs pas par pur hasard : Quentin a vécu cinq ans ici quand il étudiait à l’Ieseg. “On adore cette ville dynamique et gastronomique. D’autant plus qu’on y a des potes et aussi pas mal de producteurs.

Ouverture en décembre

Ils vont garder grosso modo le même concept qu’à Paris : une partie épicerie made-in-France avec “entre 300 et 400 produits disponibles” et un coin bar avec une quarantaine de places assisses. Là où ça va changer, c’est quand même côté bières et producteurs. “On aime bien faire le plus local possible, on a donc adapté notre offre à la région pour ne pas faire un copié-collé des épiceries qu’on a déjà à Paris, détaille Quentin. De toute façon, ça ne marcherait pas : on ne fait pas l’apéro à Lille comme on le fait à Paris.” On ne va pas le contredire là-dessus, c’est clair.

Leur futur local du Vieux-Lille, à l’emplacement de l’ancien Caféine Coffee (20 rue des Trois-Molettes), est actuellement en travaux pour se faire tout beau pour l’ouverture prévue courant décembre. En attendant, sachez que la FFA recherche encore son taulier pour le spot.

La FFA Vieux-Lille recherche son taulier ! Plus d'infos sur le poste ici: https://lnkd.in/g8RSfCQ ! Faites tourner !

Publiée par Fédération Française de l'Apéritif sur Lundi 4 novembre 2019