Il ressemblera à quoi le futur métro de la ligne 1 ?

Dans Lille, Transport
Scroll par là

Le dou­ble­ment des rames du métro de la ligne 1, c’est pour avril 2023. En atten­dant que le nou­veau sys­tème de pilo­tage auto­ma­tique soit tota­le­ment calé, on a visi­té les fameuses nou­velles rames de 52 mètres de long conçues par Alstom et sto­ckées aux ate­liers de main­te­nance du métro à Vil­le­neuve-d’Ascq.

Hon­nê­te­ment, on pense qu’on va s’y faire faci­le­ment à ces nou­velles rames de 52 mètres. Plus spa­cieuses, confor­tables et moins éner­gi­vores, les rames “boas” d’Al­stom doivent sur­tout per­mettre de dou­bler la capa­ci­té d’af­fluence de la ligne 1.

Com­po­sées de quatre voi­tures connec­tées entre elles, les rames seront éga­le­ment équi­pées de camé­ras de vidéo­pro­tec­tion (reliées au centre de contrôle), d’é­crans pour dif­fu­ser les infor­ma­tions aux voya­geurs et d’un sys­tème de chauf­fage qui s’a­dap­te­ra au nombre de per­sonnes à l’in­té­rieur (pour évi­ter de cre­ver de froid ou de mou­rir de chaud). Ce qui per­met­tra aus­si de réduire la consom­ma­tion d’éner­gie du métro lil­lois de 20% selon le concep­teur.

New calendar

Que demande le peuple ? Qu’elles arrivent vite ces rames ! Bon, sor­tez votre stock de patience de ce côté là. Car le nou­veau sys­tème de pilo­tage auto­ma­tique, Urba­lis Fluence, est une pre­mière mon­diale, une grande inno­va­tion tech­no­lo­gique… qui a connu quelques ratés à ses débuts.

Le calen­drier ini­tial de 2012 pré­voyait une mise en ser­vice pour 2016. On ne va rien vous apprendre : le timing n’a pas été res­pec­té. Mais ça y’est, les solu­tions tech­niques ont été trou­vées selon Alstom et un nou­veau calen­drier est sor­ti :

  • test d’Ur­ba­lis Fluence sur les anciennes rames de métro début 2020
  • mise en ser­vice offi­cielle du sys­tème sur les anciennes rames fin 2021
  • entrée en scène des nou­velles rames en avril 2023

Au total, Alstom va livrer 27 nou­velles rames de 52 mètres. Ce qui va néces­sai­re­ment impli­qué que des rames qui roule actuel­le­ment sur la ligne 1 seront trans­fé­rées sur la ligne 2 pour qu’elle aug­mente aus­si sa flui­di­té.