Brique House Brewery, la brasserie où il fera bon se poser à Saint-André

Dans Bière, Chill
Scroll par là

À Saint-André-lez-Lille, Bap­tiste et Joseph sont en train d’a­mé­na­ger leur bras­se­rie accom­pa­gnée de sa taproom. Un lieu un peu hybride et bien relax’ où la bière sera bras­sée… et dégus­tée direc­te­ment sur place par les clients.

Un espace food, une ter­rasse, des canap’, un espace exté­rieur, un pota­ger, un ter­rain de pétanque et une taproom ( = un lieu pour dégus­ter de la bière acco­lé aux cuves). Bref, la Brique House Bre­we­ry ne sera pas qu’une simple bras­se­rie mais un lieu un peu hybride pour pro­duire et dégus­ter de la bière, dans des condi­tions bien chill.

À gauche, c’est Bap­tiste, plus axé mar­ke­ting et à droite, c’est Joseph, le chi­miste du duo.

Mais com­men­çons par le com­men­ce­ment. Pour Bap­tiste et Joseph, tout démarre il y a deux ans. Ils ne se connaissent pas, mais cherchent tous les deux “leur alter ego pour se lan­cer dans entre­pre­neu­riat”, dixit Bap­tiste. Et on dirait qu’ils se sont plu­tôt bien trou­vés, parce que Bap­tiste, ancien com­mer­cial, s’oc­cupe de tout ce qui est mar­ke­ting et vente pen­dant que Joseph, ingé­nieur agroa­li­men­taire, est plu­tôt le chi­miste du duo. C’est lui qui va gérer le bras­sage chez Brique House Bre­we­ry. “On a assez de points com­muns pour que ça fonc­tionne, mais on est assez dif­fé­rents pour être com­plé­men­taires”, explique Joseph.

Pour les deux asso­ciés, qui sont deve­nus de bons potes, la bière c’est plus qu’un busi­ness, c’est leur pas­sion. Bap­tiste bos­sait pour un grand nom de la bière avant, et dès qu’il le peut, il part en vacances visi­ter des bras­se­ries. Joseph lui, “brasse en ama­teur dans sa cui­sine depuis dix ans”. Autant vous dire qu’ils en connaissent un rayon dans le domaine et qu’ils ont hâte de vous faire décou­vrir leurs créa­tions “un peu fofolles”, dans l’es­prit un peu futu­riste de leur bras­se­rie.

Des bières qui sortent de l’ordinaire

Oui, parce que Bap­tiste et Joseph ont envie de renou­veau. Donc la bière de garde, qu’on voit beau­coup dans le Nord, c’est mort, ce n’est pas leur truc. “On ne veut pas réduire la bière à sa cou­leur. Ce n’est qu’un des com­po­sants. On veut plu­tôt les clas­ser par style, expliquent les deux asso­ciés. On a aus­si envie de faire de la bière moins forte, avec plus de saveurs”. Ils pro­po­se­ront une gamme de bières per­ma­nente, qui sera com­plé­tée par une ou deux bières éphé­mères chaque mois.

Et pour ça, ils ont inves­ti dans du bon matos bien poin­tu : ils auront cinq cuves de 2000 litres pour pou­voir pro­duire leur bière, qui sera ensuite ven­due dans les res­tos, chez les cavistes ou dans les bars, mais aus­si et sur­tout, dans leur taproom, acco­lée à la bras­se­rie. “On veut que les clients puissent sen­tir l’o­deur de la bière qui est bras­sée juste à côté”, explique Bap­tiste.

Du coup, vous pour­rez dégus­ter les bières faites-mai­son, et pro­fi­ter d’un petit snack sur le pouce, pré­pa­ré par quel­qu’un dont ce sera le métier. Ils auront quinze becs à bière et pour­ront accueillir jus­qu’à 110 cou­verts. Il y aura aus­si des petits canap’, des jeux de socié­té, et plein d’autres trucs pour pas­ser un aprem relax entre potes.

// 🧱 WOW ! 103% EN 2 SEMAINES ! //Lien : http://tiny.cc/nf6mfzYou made it… et en 2 semaines ! Vous nous avez eu…

Publiée par Brique House sur Dimanche 17 novembre 2019

L’ou­ver­ture de la Brique House Bre­we­ry, avec ses 700m² de bras­se­rie et 800 m² de taproom, est pré­vue pour la mi-février si tout va bien dans les tra­vaux. En atten­dant, Bap­tiste et Joseph ont lan­cé une cam­pagne de crowd­fun­ding : l’ob­jec­tif était de récol­ter 10 000€. Mais, ils ont réus­si à explo­ser le game. Alors les deux asso­ciés visent désor­mais 15 000€ : ils ont plein d’i­dées pour rendre le lieu encore plus cool. Comme disent les deux com­pères, si vous vou­lez ajou­ter votre bière à l’é­di­fice et avoir des contre­par­ties sym­pas, c’est ici qu’il faut cli­quer.

La Brique House Bre­we­ry, ce sera du mer­cre­di au dimanche, à par­tir de mi-février. Elle est située au 26 rue Félix Faure à Saint-André, juste à côté des Halls de la Fila­ture. Vous pou­vez suivre les aven­tures de Bap­tiste et Joseph sur Face­book si ça vous chante.