Le Jardin Électronique prend racine à Saint-So avec un line-up 100% techno girls vendredi soir

Dans Lille, Music in my ears, Night Night
Scroll par là

Ven­dre­di soir, le col­lec­tif du Jar­din Élec­tro­nique débarque pour la pre­mière fois dans la grande halle B de Saint-Sau­veur avec trois DJ pleines de talents et de bon son tech­no à dif­fu­ser gra­tui­te­ment jus­qu’à 2 heures du mat’.

Le Jar­din vous avait man­qué depuis la ren­trée ? Le voi­là de retour ce ven­dre­di soir pour vous réchauf­fer les oreilles. Pour ne pas geler leur pla­tines, les jar­di­niers élec­tro­niques vont pour la pre­mière fois trans­for­mer la halle B de la Gare Saint-So (celle où il y a les expos Lille3000 ou le BAL par exemple) en belle serre tech­no­phile.

On a un line up de qua­li­té et 100% fémi­nin qui va don­ner de la tech­no assez pêchue pour chauf­fer comme il faut la halle”, explique Der­rek, le pré­sident du Jar­din. On vous pré­sente de suite les artistes :

  • la soi­rée débu­te­ra avec du local : la Lil­loise Lau­ra Zam­rows­ki sera aux pla­tines jusque 22 heures et va envoyer du son comme elle le fait pour le Jar­din depuis déjà trois ans.
  • Féli­cie embraye­ra pour deux nou­velles heures de set jus­qu’à minuit. Si vous ne la connais­sez pas encore, ce n’est plus qu’une ques­tion de temps car cette pépite made in EXIL pré­pare actuel­le­ment son pre­mier EP et il est plus qu’at­ten­du.
  • From Ber­lin to Lille, c’est Léa Occhi, la co-fon­da­trice des soi­rées Spec­trum pari­siennes, qui ter­mi­ne­ra d’en­flam­mer la soi­rée.
Feli­cie @ Mon­treal, Cana­da

🍁

Publiée par Féli­cie sur Dimanche 3 novembre 2019

Pour le vijing, comp­tez sur le lutin magique du jar­din A.K.A. Nor­zeele et vous n’au­rez pas à sor­tir jus­qu’au bis­trot Saint-So pour vous réhy­dra­ter entre deux sets : des bars vont être ins­tal­lés direc­te­ment dans la halle B.

Ah et petit tea­sing : le Jar­din compte bien faire éclore une grosse news pen­dant cette soi­rée. Voi­là, on dit juste ça en pas­sant.

Pour le reste vous connais­sez la rou­tine main­te­nant : à Saint-So, l’en­trée est tou­jours gra­tos donc vous n’au­rez qu’à vous y poin­ter ven­dre­di soir. Même si l’am­biance sera chaude et que la halle B peut accueillir beau­coup de monde, on vous conseille quand même d’embarquer une petite laine au cas où (oui on est pré­ve­nant).

Pour encore plus de pré­ven­tion, voi­là l’event Face­book.