La Vie est Belt se lance dans les caleçons 100% made in Hauts-de-France

Dans C'est green, Ch'est bieau, Chill
Scroll par là

Après les ceintures en pneus de vélo, les noeuds papillons en chambre à air, les ceintures en lance à incendie, voilà que La Vie est Belt se lance dans la confection de caleçons upcyclés made in Hauts-de-France. C’est votre postérieur qui va être content.

L’industrie du textile est extrêmement polluante, on ne vous le dit plus, on pense que vous le savez. Alors pour respecter un peu plus la Terre, les initiatives d’upcycling se multiplient par chez nous. Cette fois, c’est vos sous-vêtements qui vont faire du bien à la planète… et à votre popotin.

Hubert Motte, le big boss de La vie est Belt s’est lancé un nouveau défi, celui de créer des caleçons 100% Hauts-de-France à base de tissu abandonné. Avec son équipe, il va voir le QG du Relais à Bruay-la-Bruissière. Là, ils collectent des draps et des housses de couette qui sont sans famille fixe. Après, “on lave et on repasse ce qu’on a récupéré. Ensuite, on fait les matching de tissu, pour créer nos caleçons dépareillés“, explique Hubert.

Go ensuite l’atelier textile du Plateau Fertile à Roubaix, où est fait le découpage et le montage de ces caleçons 2.0., comme Hubert aime les appeler : “Je trouve ça super, le Plateau Fertile est une ancienne usine textile, qui ramène la production de textile à Roubaix“, explique le jeune entrepreneur. La boucle est bouclée.

100% made in Hauts-de-France

Les autres éléments du caleçon sont, eux aussi, made in chez nous. Les étiquettes viennent d’Halluin, les élastiques de Comines, les boutons sont en PET recyclé et proviennent de la Somme, et le textile vient de Bruay-la-Bruissière. D’ailleurs, en trois semaines, ils ont déjà upcyclé près de 300 kilos de draps.

Ce sont des produits qui ont une vraie histoire. Chaque caleçon est livré avec une cartonnette qui raconte son histoire.” Ah et comme on n’aime pas le gâchis chez La Vie est Belt, les chutes de tissu serviront à faire des p’tits chouchous, histoire de matcher le caleçon de l’amoureux avec les cheveux de l’amoureuse.

L’équipe de La Vie est Belt propose des “caleçons au style chouette et original. On peut aussi bien trouver les classiques à carreaux que des motifs plus funky à fleurs“, indique Hubert. Si vous aussi vous voulez vous en procurer un, ou en offrir un à votre mec/père/frère/pote pour Noël, vous pouvez les commander en avant-première sur Kiss Kiss Bank Bank jusqu’au 4 décembre. Comptez 35€ pour un caleçon et 5€ pour un gros chouchou. Sinon, il faudra aller les 7 et 8 décembre au Marché des modes ou les 14 et 15 décembre au marché de Noël durable de Roubaix.

Les préventes ont déjà été explosées, mais don’t worry, il reste encore plein de caleçons qui cherchent une nouvelle paire de fesses avec laquelle cohabiter.

Si vous voulez suivre les folles aventures d’upcycling de Hubert et de la team de La Vie est Belt, vous pouvez les suivre sur Facebook, sur Insta ou aller zieuter leur site internet.