Le Basilic Café ferme, l’Urban Square Gallery aussi (mais pas sans une dernière expo)

Dans Ch'est bieau, Culturons-nous, Lille

@Zacharie Bodson

Scroll par là

Contraint de quit­ter les lieux, le Basi­lic Café entraîne dans sa fer­me­ture l’Ur­ban Gal­le­ry qui se tenait sur sa mez­za­nine. Pour dire adieu à cette ins­ti­tu­tion et à ce lieu d’ex­po à part, une der­nière soi­rée y aura lieu en pré­sence d’une foule d’ar­tistes du coin ce jeu­di soir.

Le Basi­lic Café de la rue Esquer­moise est connu de tous les Lil­lois qui arpentent le centre-ville. Et les ama­teurs de street-art savaient qu’à l’in­té­rieur se cachait l’Ur­ban Square Gal­le­ry. Un spot unique à Lille, géré béné­vo­le­ment par Zacha­rie Bod­son depuis trois ans, et où se tenaient les expos d’ar­tistes du coin. On les relayait sur Vozer dès qu’on le pou­vait. Parce que c’é­tait ouvert à tous et que ça n’a­vait qu’un seul objec­tif : faire décou­vrir des talents émer­gents et locaux aux Lil­lois.

J’a­vais carte blanche pour la pro­gram­ma­tion, c’é­tait une grande chance et une liber­té que j’au­rais du mal à retrou­ver ailleurs”, explique Zach, un brin nos­tal­gique. Tous les mois et demi, il accueillait un nou­vel artiste et s’oc­cu­pait de l’or­ga­ni­sa­tion de l’ex­po béné­vo­le­ment.

@Zacharie Bod­son

Vingt vernissages

Parce que le bâti­ment a été rache­té, le Basi­lic Café, deve­nu une ins­ti­tu­tion du centre-ville, doit ces­ser son acti­vi­té ce 22 décembre après dix-huit années de loyaux ser­vices gas­tro­no­miques (dont dix pas­sées rue Esquer­moise). L’Ur­ban Square Gal­le­ry qu’il abri­tait va logi­que­ment fer­mer avec lui.

Pour Zacha­rie Bod­son, “cette belle aven­ture aura duré trois ans, le temps de vingt ver­nis­sages. Il faut main­te­nant tour­ner la page mais pas sans une der­nière soi­rée”. Ce jeu­di, à quelques jour du bais­ser de rideau, il orga­nise une soi­rée d’a­dieu dans la gale­rie. Une qua­ran­taine d’ar­tistes seront pré­sents. De grands noms comme des nou­veaux qui devaient jus­te­ment faire leur pre­mière expo à l’Ur­ban dans les semaines ou mois à venir.

@Zacharie Bod­son

Hors de ques­tion de regret­ter ou de faire grise mine lors de cette soi­rée. Ce sera pour ceux qui n’au­ront jamais eu l’oc­cas’ d’y aller de pal­lier cet oubli et pour les habi­tués de se faire une der­nière expo’ col­lec­tive avec une foule de gens talen­tueux. Et pour­quoi pas de faire vos der­niers cadeaux de Noël artis­tiques.

La der­nière soi­rée de l’Ur­ban, c’est ce jeu­di 19 décembre à par­tir de 19 heures au 24 bis de la rue Esquer­moise, à l’é­tage du Basi­lic Café. L’event Face­book est tou­jours là au cas où.