Le Basilic Café ferme, l'Urban Square Gallery aussi (mais pas sans une dernière expo)

Dans Ch'est bieau, Culturons-nous, Lille

@Zacharie Bodson

Scroll par là

Contraint de quitter les lieux, le Basilic Café entraîne dans sa fermeture l’Urban Gallery qui se tenait sur sa mezzanine. Pour dire adieu à cette institution et à ce lieu d’expo à part, une dernière soirée y aura lieu en présence d’une foule d’artistes du coin ce jeudi soir.

Le Basilic Café de la rue Esquermoise est connu de tous les Lillois qui arpentent le centre-ville. Et les amateurs de street-art savaient qu’à l’intérieur se cachait l’Urban Square Gallery. Un spot unique à Lille, géré bénévolement par Zacharie Bodson depuis trois ans, et où se tenaient les expos d’artistes du coin. On les relayait sur Vozer dès qu’on le pouvait. Parce que c’était ouvert à tous et que ça n’avait qu’un seul objectif : faire découvrir des talents émergents et locaux aux Lillois.

J’avais carte blanche pour la programmation, c’était une grande chance et une liberté que j’aurais du mal à retrouver ailleurs“, explique Zach, un brin nostalgique. Tous les mois et demi, il accueillait un nouvel artiste et s’occupait de l’organisation de l’expo bénévolement.

@Zacharie Bodson

Vingt vernissages

Parce que le bâtiment a été racheté, le Basilic Café, devenu une institution du centre-ville, doit cesser son activité ce 22 décembre après dix-huit années de loyaux services gastronomiques (dont dix passées rue Esquermoise). L’Urban Square Gallery qu’il abritait va logiquement fermer avec lui.

Pour Zacharie Bodson, “cette belle aventure aura duré trois ans, le temps de vingt vernissages. Il faut maintenant tourner la page mais pas sans une dernière soirée“. Ce jeudi, à quelques jour du baisser de rideau, il organise une soirée d’adieu dans la galerie. Une quarantaine d’artistes seront présents. De grands noms comme des nouveaux qui devaient justement faire leur première expo à l’Urban dans les semaines ou mois à venir.

@Zacharie Bodson

Hors de question de regretter ou de faire grise mine lors de cette soirée. Ce sera pour ceux qui n’auront jamais eu l’occas’ d’y aller de pallier cet oubli et pour les habitués de se faire une dernière expo’ collective avec une foule de gens talentueux. Et pourquoi pas de faire vos derniers cadeaux de Noël artistiques.

La dernière soirée de l’Urban, c’est ce jeudi 19 décembre à partir de 19 heures au 24 bis de la rue Esquermoise, à l’étage du Basilic Café. L’event Facebook est toujours là au cas où.