Les sports insolites pour transpirer dans la bonne humeur dans la métropole lilloise

Dans Lille, Sueur, WTF
Scroll par là

Comme chaque année après les fêtes, on a cette ferme réso­lu­tion de se remettre au sport. Mais bon, aller cou­rir c’est pas super dans le froid. Et la salle c’est un peu cher, sur­tout qu’on ira qu’une fois. Pour évi­ter ce genre de pro­blèmes, on vous a concoc­té cette petite com­pil’ de sports inso­lites dans la métro­pole lil­loise pour vous don­ner bien envie de shake your boo­ty.

Le bubble foot

On ne pou­vait pas com­men­cer cette com­pil’ sans ce sport. Qui n’a jamais essayé, ou tout du moins enten­du par­ler, du bubble foot ? Enfer­mé dans une bulle avec uni­que­ment les jambes qui dépassent, pour ensuite aller taper dans un bal­lon mais sur­tout dans les autres, quoi de mieux pour se défou­ler un bon coup ?

Le football gaélique

Peut-être êtes vous le genre de per­sonne qui aime à la fois le rug­by et le foot­ball. Oui, ça existe. Une espèce rare. Si c’est votre cas, on a un sport qui serait par­fait pour vous : le foot­ball gaé­lique, venu tout droit d’Ir­lande et implan­té à Bois-Blancs. C’est un alliage de foot et de rug­by (qui l’eût cru ?), agré­men­té d’un peu de vol­ley et même de bas­ket. Voi­là un bon moyen de suer.

Le Footy

Dans la même veine, on a le foot­ball aus­tra­lien. Un peu cou­sin du foot­ball gaé­lique, ce sport-là se joue avec un bal­lon ovale et allie aus­si le foot, le rug­by et le bas­ket. Et comme tous les sports les plus inso­lites semblent se jouer à Vil­le­neuve-d’Ascq, c’est exac­te­ment là-bas qu’il faut cou­rir pour essayer le Foo­ty.

Le Kin-Ball

C’est à Vil­le­neuve-d’Ascq (déci­dé­ment) qu’on trouve ce sport pour le moins inso­lite. Une balle géante (pas de panique, elle pèse moins d’1 kg), pas de but et trois équipes sur le ter­rain… Le Kin-Ball bou­le­verse tota­le­ment les codes clas­siques du sport co’. Mais on ne peut pas dire que ça n’ait pas l’air fun, parce que ça l’est.

Le roller derby

Du contact, de la puis­sance, des bous­cu­lades… Le rol­ler der­by, c’est un sport vrai­ment pas comme les autres. Fran­che­ment, d’un point de vue exté­rieur, ça fait même un peu peur. Dans ce sport co’ à majo­ri­té fémi­nine, une joueuse de chaque équipe doit faire le tour de la piste le plus vite pos­sible et dépas­ser ses adver­saires, qui, elles, vont tout faire pour la blo­quer. De quoi se faire de beaux bleus.

Le Street Golf

Tiger Woods, Phil Mickel­son… ces grands noms du golf vous ont tou­jours fait rêver ? Nous non plus, on a dû cher­cher sur inter­net. Mais, sans rire, qui n’a jamais fait de golf sur Wii Sport ? Eh bien, là, c’est qua­si pareil, mais ça se passe IRL et en pleine ville. Le prin­cipe du Street Golf est le même que celui du golf clas­sique, sauf qu’i­ci, c’est Lille qui se trans­forme en green. Pas mal pour visi­ter sa ville autre­ment.

La course sur échasses

Oui, vous avez bien lu. Bon en même temps, qui n’a jamais vou­lu piquer les échasses des gens qui se baladent à 2 mètres 50 de hau­teur pen­dant la parade des Géants ? Là, y’a plus qu’à (pas voler hein, on est d’ac­cord). Cou­rir, faire un saute-mou­ton ou des figures car­ré­ment flip­pantes, le tout sur échasses, c’est pos­sible. Mais on vous sou­haite bon cou­rage, et atten­tion à vos liga­ments croi­sés, ça a l’air pire que le ski.

Le hockey subaquatique

Entre tous les sports inso­lites, celui-ci n’é­tait pas, mais alors pas du tout, atten­du. Après le hockey sur glace et le hockey sur gazon, on vous pré­sente le hockey sub­aqua­tique. Les règles sont les mêmes que pour les deux autres sortes de hockey : chaque équipe doit mettre le palet dans le but de ses adver­saires. Sauf qu’i­ci, ça se fait à deux mètres de pro­fon­deur sous l’eau, avec un maillot de bain (logique), une crosse plus petite, des palmes, un masque et un tuba.

© Hu Totya, via wiki­me­dia

Le dodgeball sur trampo

Pour ceux qui ne connaissent pas le dod­ge­ball c’est une balle aux pri­son­niers sans pri­son­niers (pas de quar­tier !). En clair, t’es tou­ché, t’as mou­ru. Mais là, c’est encore mieux : vous pou­vez rebon­dir sur votre tram­po pour évi­ter les balles, ce qui pro­met quand même de sacrés figures artis­tiques. C’est chez Jump XL, à Hal­lennes-Lez-Hau­bour­din que ça se passe.

© House of Air sur Fli­ckr

Le Quiddich

Vous ne pou­vez pas le nier, ça vous tente comme expé­rience. Voler sur votre balai à la pour­suite du vif d’or, évi­ter le redou­table cogneur et faire en sorte de ne pas ava­ler la petite balle volante ni de se cas­ser le bras en tom­bant… quel rêve ! Et bien, à Vil­le­neuve-d’Ascq (encore !), il est (presque) réa­li­té. À che­val sur leurs balais (bon, ils ne volent pas, on vous l’ac­corde), les membres de la teamBlack Snitches” s’en­traînent très sérieu­se­ment en vue de matchs plus ou moins ami­caux. Il existe même une Ligue du Nord et un tour­noi euro­péen. Qu’on se le dise : le Quid­dich, c’est l’a­ve­nir du sport.

Le Sabre Laser

Ne pas vous inquié­ter vous devez, jeune pada­wan. Là pour vous for­mer est votre maître Jedi. Vous ini­tier à l’art de manier le sabre. C’est en plein milieu de Lille que cette école, belge d’o­ri­gine, s’est implan­tée. Et tous les mer­cre­di soirs, il est pos­sible de rejoindre ces pada­wans en puis­sance chez Vita Form pour apprendre à deve­nir un véri­table maître Jedi. Que la force soit avec vous.

LS4U SABERCHORE pre­sénte HAN’S GROTTO

EXCLUSIF: nous sommes fiers de vous pré­sen­ter la pre­mière vidéo de #SABERCHORE (pilier de LS4U) Likez et par­ta­gez un max afin de sou­te­nir notre tra­vail !!!Vidéo tour­née dans les Grottes de Han Sur Lesse. Remer­cie­ments par­ti­cu­liers à Antho­ny Ferus (res­pon­sable adjoint de la Réserve du Domaine des Grottes de Han) pour son accord et son for­mi­dable accueil.

Publiée par LS4U sur Mer­cre­di 22 mars 2017

Main­te­nant, plus d’ex­cuse pour ne pas tenir votre réso­lu­tion. On croit en vous. Quant à nous, on attend tou­jours que le Net­flix and chill devienne un sport olym­pique.