On en sait plus sur la future giga salle d'escalade du centre de Lille

Dans Lille, Sueur

©Le 31 / Lemoal & Lemoal Architectes

Scroll par là

C’est l’info qui a fait frétiller tous les mousquetons des accros de la grimpette du coin : Climb Up va ouvrir une salle d’escalade gigantesque dans les anciennes Galeries Lafayette de la rue de Béthune. On a papoté avec le boss de Climb Up, François Petit, pour en savoir encore plus avant cette ouverture prévue pour septembre 2020.

On va direct vous annoncer la couleur de ce nouveau spot avec quelques chiffres qui donnent le vertige :

  • 2800 mètres de surface grimpable
  • trois activités (bloc/voie/fun-climbing)
  • des murs de 14 mètres de haut

Voilà, ça c’est ce qui est prévu pour cette salle Climb Up au “31” de la rue de Béthune. Ce sera la quatrième salle du groupe dans la métropole lilloise mais la première qui sera en centre-ville et créée de A à Z. “Pour l’instant, dans le secteur, on a trois salles qu’on a rachetées à What’s Up et qu’on a donc adaptées à nos codes, explique François Petit, champion d’escalade et président de Climb Up. Là, c’est de la création pure, on va donc pouvoir instaurer directement cette ambiance qu’on aime, notre ADN“.

Ouverture à la rentrée

Le plateau, dont il a signé le bail le 6 novembre dernier, avait tout ce qu’il fallait pour ça. Trois niveaux de 5 mètres, une situation idéale et de quoi regrouper les trois activités de grimpe. “On va même pouvoir installer un sauna“, ajoute François Petit qui nous a aussi un peu décrit le futur lieu : l’entrée devrait se faire non pas du côté rue de Béthune mais par la rue d’Amiens. Une partie de la façade sera entièrement vitrée et l’accès se fera au niveau du rez-de-chaussée. Il faudra alors descendre pour accéder aux voies et au bloc adulte et monter sur une mezzanine pour le coin enfant.

Côté calendrier, la “coque” doit être livrée à Climb Up en avril et le président compte sur “six mois de travaux et donc une ouverture pour septembre 2020“. Pour ceux qui auraient peur de voir les autres salles Climb Up du coin (Lesquin, Villeneuve-d’Ascq et Wambrechies) fermer, relâchez la pression : “On a déjà mis en place la même stratégie à Bordeaux où on a plusieurs salles et on sait que ce qui fait notre force, c’est la diversité. Celle du centre va forcément cannibaliser un peu les trois autres pendant quelques mois, mais après, tout va se réguler.”

Pour le recrutement, on vous laisse checker la page Facebook de la salle pour suivre les opportunités qui pointeront le bout de leur nez. Mais ce ne sera pas avant quelques mois.