Lille, cinquième ville de France où on swipe le plus sur Tinder

Dans Chill, Lille, WTF
Scroll par là

L’applications de rencontres Tinder a dévoilé son rapport “Year in Swipe“, qui revient sur l’année 2019, les lieux où on swipe le plus et les sujets les plus tendances. Guess what ? Lille est la cinquième ville de France où on swipe le plus. Pratique pour pécho.

Bon, on pense qu’on n’a pas besoin de vous présenter Tinder, qui est probablement la référence des applis de rencontre pour notre génération. Si vous êtes célibataire (ou en couple, on ne juge pas), vous avez forcément déjà testé l’appli, pour le fun, pour faire des rencontres ou pour espérer trouver l’âme sœur.

Si swiper vous amuse, sachez que vous n’êtes pas seul. À Lille, on est même plutôt des champions de la catégorie puisqu’on se classe dans le top 10 des villes où la Gen Z (les 18-25 ans) swipe le plus. En 2017, déjà, l’Université de droit était dans le top 10 des facs où il faisait bon draguer.

Mais revenons en à nos moutons swipes. On est à la cinquième place, pour être tout à fait exact, derrière Paris, Lyon, Toulouse et Bordeaux. Pas vraiment étonnant parce que, déjà, on sait que ces villes ont pas mal d’habitants et sont de belles villes étudiantes. Donc plus de personnes dans la ville = plus de personnes sur Tinder = plus de swipes. #CQFD On se place par contre devant Villeurbanne, Cergy-Pontoise, Strasbourg, Nantes et Montpellier.

Bon Paris est peut-être première en France, mais elle ne se classe que septième au niveau mondial. Dans le top trois, on retrouve Tokyo, Varsovie et Oslo, selon LCI. Vous savez donc où aller pour faire du 2-en-1, vacances et pécho. D’ailleurs, en France, c’est en juin que les utilisateurs de Tinder sont les plus chauds, parce que c’est à ce moment-là qu’on recense le plus de matchs, selon La Voix du Nord.

Philanthrokids

Dans son rapport 2019, Tinder a aussi étudié les sujets tendances de l’année en France. En top 1, on retrouve la bio des membres. Plutôt logique, parce que c’est une approche simple. Ensuite, on retrouve le changement, l’engagement et l’environnement, ce qui pousse Tinder à qualifier la Génération Z, celle qui swipe le plus, de “philanthrokids“. Viennent ensuite des sujets moins engagés, comme les festivals, le foot, Instagram, Netflix, les soirées et Youtube.

On apprend aussi dans ce petit rapport que 2019, c’est l’année du “facepalm“. Oui, oui, vous avez bien lu. Ce petit emoji a vu son utilisation augmenter de 41% dans les bios Tinder des utilisateurs du monde entier. Why not.

Voilà, vous avez désormais toutes les clefs en main. Un bon petit guide pour pouvoir pécho efficacement en somme. Bon chance.