L'asso' étudiante Vir'Ô Vert ramasse chaque samedi les déchets de nos rues

Dans C'est green, Dans la rue, Lille

©Martin Noël

Scroll par là

Vous avez peut-être déjà croisé, un samedi matin, ces petites personnes en bleu qui nettoyaient les rues de Lille. Il y a des chances pour que ce soit Vir’Ô Vert, l’asso’ made in l’Académie ESJ, qui prend son courage (et les détritus) à deux mains chaque semaine pour faire de notre ville un endroit un peu plus propre.

Tout part de la marche pour le climat, en mars dernier. “On était hyper nombreux à marcher, explique Romane, la présidente de l’asso’. Les rues dans lesquelles on passait étaient aussi très sales, et je me suis dit que c’était débile de marcher pour le climat et de retourner chez nous sans rien faire ensuite.” Alors, en septembre, après avoir participé au World CleanUp Day, Vir’Ô Vert s’est formée. “Il y a une conversation qui s’est créée avec des gens de l’Académie ESJ intéressés pour faire la Clean Walk. J’ai juste demandé si certains voulaient continuer et ça c’est fait comme ça“, détaille l’étudiante.

Ils sont une dizaine à surpasser leur gueule de bois besoin de grasse mat’ du samedi pour aller, avec leur gilet et leur pince (fournis par la mairie), nettoyer nos rues. Tout le monde est le bienvenu. “Pour l’instant, on a fait Jean-Baptiste Lebas, la Treille, Répu’, le Nouveau Siècle, les facs et Masséna“, détaille Romane. Ce samedi 11 janvier, c’était direction Solfé’. Seringues, mégots, gobelets… les membres de l’asso’ ramassent une grande quantité de détritus. Et parfois, ils font des trouvailles plutôt insolites. “La dernière fois, on a retrouvé une bouteille avec une lettre traduite en quatre langues à l’intérieur !

Une initiative fédératrice

Franchement, on aime beaucoup l’idée. En même temps, qui n’apprécie pas de marcher dans une ville avec un peu moins de déchets au sol ? “Souvent, les gens qui nous voient nous félicitent. Quand on a fait Répu’ par exemple, j’ai vu qu’une fois que les gens nous voyaient nettoyer, ils se sont tous levés pour aller mettre leurs trucs à la poubelle, se rappelle Romane. Il y a un certain respect de ce qu’on fait. Mais seulement sur le coup.

L’asso’ a donc pour projet de mettre en place des panneaux, pour indiquer aux gens qu’ils ont nettoyé et inciter les passants à respecter les lieux, mais ça ne sera pas pour tout de suite. “Il nous faut l’autorisation de la mairie donc on galère un peu, détaille-t-elle. On avait déjà un peu de mal au début pour se retrouver parce qu’il nous fallait une autorisation préfectorale, comme pour les manifs. On a fini par l’avoir et la mairie nous prête du matos, donc c’est cool.”

Vir’Ô Vert est également présent sur Instagram. L’asso’ est en partenariat avec le média (également made in l’Académie ESJ) Pépère News pour créer des vidéos en lien avec le climat, du genre conseils pour être plus éco-responsable, les initiatives en faveur du climat ou les légumes de saison.

Si vous voulez aussi mettre la main à la pâte et les rejoindre, vous pouvez checker les prochaines CleanUp qui seront relayées sur leur page Facebook. Et on vous laisse leur Insta pour voir leurs petits tips.