Patrick Hermand devrait fermer sa boulangerie et sa pâtisserie à Lille fin janvier

Dans Food Porn, Lille
Scroll par là

C’est la fin d’une institution. Depuis 2009, l’enseigne arrageoise avait deux spots gourmands chez nous : une pâtisserie dans le Vieux-Lille et une boulangerie à Wazemmes. Mais le groupe a été placé en liquidation judiciaire selon La Voix du Nord. Les établissements de la Maison Hermand vont donc baisser le rideau, vraisemblablement ce 29 janvier.

Patrick Hermand et la boulangerie, c’est une grande histoire d’amour. Après avoir appris le b.a.-ba du métier auprès de son père dans les années 90, dans le Nouveau Roubaix, il déménage en 2002 à Arras où sa petite boulangerie rencontre un sacré succès, raconte La Voix du Nord.

En 2009, il ouvre donc sa deuxième boutique, non pas à Arras, mais dans le Vieux-Lille, où tout n’est que macarons et pâtisseries. Miam. L’année suivante, c’est à Wazemmes d’avoir sa boulangerie Patrick Hermand, juste en face des halles. Et ça a ravi les papilles des Lillois puisqu’en 2015, il a reçu la médaille d’or du meilleur artisan et commerçant de Lille.

Trop bon, trop vite ?

C’est peut-être cette croissance rapide qui lui a causé du tort, si on en croit le quotidien régional. Fin novembre, la SARL Pari, qui regroupe toutes les entités a été placée en liquidation judiciaire. Mais le boulanger-pâtissier aurait eu le droit de garder ses boutiques ouvertes jusqu’au 29 janvier, histoire de passer les fêtes de fin d’année, et de lui permettre de récupérer un peu d’argent dans le cadre de cette liquidation, justement.

Patrick Hermand, lui, a confié à nos confrères de La Voix du Nord qu’il ne s’interdisait pas de rebondir, en rouvrant, peut-être une société plus petite. Ce qui laisse un peu d’espoir à ceux qui se délectaient de son pain ou de ses pâtisseries.