[Fail] Robert Downey Jr a dû annuler sa soirée ciné au Kiné

Dans Chill, Lille
Scroll par là

Vien­dra, vien­dra pas ? A l’heure où vous lisez ses lignes, l’ac­teur amé­ri­cain n’a tou­jours pas fou­lé le tapis rouge du Kiné­po­lis de Lomme où il était atten­du par une foule de fans. Même si cer­tains ont encore espoir de le voir débar­quer à la fin de la soi­rée, il semble que le brouillard ait eu rai­son de l’at­ter­ris­sage d’I­ron Man.

A l’heure où on vous écrit cet article, on est ins­tal­lé dans une salle du Kiné en train d’at­tendre le début du Voyage du Dr Dolit­tle. Mais sans avoir vu Robert Dow­ney Jr.

On vous l’a­vait annon­cé il y a une dizaine de jours : l’ac­teur devait être dans notre contrée ce mar­di soir, pour l’avant-première fran­çaise de son der­nier film. Bon, ça par­tait plu­tôt bien : il y avait masse de fans mal­gré le froid et un beau tapis rouge ins­tal­lé pour l’oc­ca­sion.

La mon­tée des marches était pré­vue pour 17h30, mais à 19 heures, tou­jours rien. Le retard de la star s’est fina­le­ment trans­for­mé en annu­la­tion quand les orga­ni­sa­teurs ont pris la parole : l’avion de Robert Dow­ney Jr n’a pas réus­si à atter­rir. Ni à Les­quin, comme ini­tia­le­ment pré­vu, ni dans les aéro­ports aux alen­tours. Le cou­pable ? Ce serait le brouillard.

Le petit mes­sage d’excuse de Robert Dow­ney Jr, dif­fu­sé à la suite de cette annonce, n’a pas suf­fi à mas­quer la décep­tion. A 19 heures, les orga­ni­sa­teurs ont donc invi­té les spec­ta­teurs à aller dans la salle, s’excusant pour ce gros couac et en évo­quant un dédom­ma­ge­ment pour les spec­ta­teurs. 

Chers spectateurs,Ce soir, nous n’a­vons pas pu accueillir l’é­quipe du film LE VOYAGE DU DR DOLITTLE comme cela était…

Publiée par Kine­po­lis Lomme sur Mar­di 21 jan­vier 2020

Bon, per­so, on attend désor­mais le début de la pro­jec­tion, en priant pour que l’acteur arrive à se poser un jour (d’ici la fin du film, ce serait cool) et fasse une petite appa­ri­tion à la fin de la séance. #Espoir­Mo­nA­mour

Notre sto­ry Ins­ta sur l’an­nonce des orga­ni­sa­teurs est juste .