ED’A, le nouveau resto aux saveurs africaines de la rue Solfé

Dans Food Porn, Lille
Scroll par là

Une déco chicos, des portraits de personnalités noires sur les murs, des plats traditionnels africains : pas de doute, vous êtes bien chez ED’A, le resto qui a ouvert mi-décembre et qui est tenu par Adboul et Oumou.

Peut-être que le nom ED’A (Empreinte d’Afrique) vous dit quelque chose… C’est normal, vous n’êtes pas fous, c’est un coiffeur-barbier de la rue du Molinel. Mais oubliez celui-là quelques minutes car nous, on va vous parler de son jumeau de la rue Solfé’ qui lui, fait resto. “J’ai créé ED’A Barber avec des potes en Bretagne et on l’a exporté à Lille l’année dernière. J’ai voulu garder le concept du lieu chic et convivial mais cette fois-ci avec un resto africain“, explique Adboul, le gérant lillois de 29 ans.

Oumou et Adboul ont ouvert le resto mi-décembre.

Le Franco-Guinéen a grandi dans la capitale des Flandres et quand il y est revenu après une carrière de footballeur international, quelque chose l’a titillé. “Quand j’avais envie d’un resto africain, je ne trouvais pas d’endroits ‘classes’ où manger en couple et en famille. Du coup j’ai eu envie d’en créer un“. Voilà comment est né ce lieu élégant, moderne et jeune, où on peut (très) bien manger sans vendre un rein.

“Le resto ouvrira ses portes le midi de 12 heures à 14 heures à partir du 1er février”, a promis Adboul.

La tradition dans votre assiette

Avec son associée Oumou, Abdoul propose des classiques de la cuisine africaine pour vous régaler. “On veut faire découvrir des plats de toute l’Afrique“, explique-t-il. Sur le menu, on retrouve par exemple

  • les pastels au thon (beignets fourrés)
  • le yassa, composé de poulet ou poisson mariné avec sa sauce aux oignons
  • le thiéboudienne fait de riz mijoté et poisson
  • le mafé au bœuf et poulet avec sa sauce aux cacahuètes grillées
  • ou encore le dibi cuisiné avec de l’agneau mariné et braisé avec ses oignons…

On changera le menu tous les trois mois“, précise Oumou. Et si vous avez encore de la place, vous pouvez aussi tester le dégué (ou thiakry), un dessert à base de yaourt et de couscous de mil.

Ça les gars, c’est un mafé au bœuf. C’est supra-bon (en toute objectivité).

En attendant vos plats, on vous laisse tester votre culture G grâce aux portraits de personnalités accrochés sur les murs. “On a voulu mettre les visages des Noir.es qui ont changé les choses et qui nous inspirent“, raconte la co-gérante. Malcolm X, Michelle Obama, Beyoncé, Omar Sy, Martin Luther King…

Rendez-vous au resto ED’A, au 114 rue Solfé, du mardi au samedi de 19 heures à 22-23 heures et à partir du 1er février, de 12 heures à 14 heures. On vous conseille de réserver votre table à l’avance au 09 72 81 19 57. Comptez entre 5€ à 7€ pour les entrées et 15 et 22€ pour les plats. Plus d’infos sur leur page Facebook et Insta.