Ce jeudi, un jeu de piste dans Lille vous force à ranger votre portable

Dans Dans la rue, Lille
Scroll par là

Comme il y a des jour­nées mon­diales pour un peu tout, il n’est abso­lu­ment pas sur­pre­nant que la jour­née sans télé­phone por­table existe. Pour l’oc­ca­sion, des étu­diants de l’E­FAP vous pro­posent de par­ti­ci­per à un jeu de piste dans la ville, sans aide numé­rique bien sûr. Des coups à boire sont à gagner.

Per­sonne ne sait vrai­ment que la jour­née sans por­table existe”, admet Léa Ducoin, l’une des treize étu­diants qui orga­nisent ce jeu de piste. Et pour­tant, le 6 février est consa­cré à la pré­ven­tion des risques liés à l’u­ti­li­sa­tion abu­sive du télé­phone por­table. Par exemple, vous appren­drez peut-être que l’ad­dic­tion à son télé­phone por­table, la peur d’en être sépa­ré trop long­temps, s’ap­pelle la nomo­pho­bie. Ou que pas­ser trop de temps devant son petit écran avant de se cou­cher peut pro­vo­quer de bonnes insom­nies des familles.

Sans tricher

Voi­là, c’est pour ça que la jour­née sans por­table existe. C’est aus­si, pour les étu­diants de l’E­FAP, l’oc­ca­sion d’or­ga­ni­ser un jeu de piste qui vous fera par­cou­rir le centre-ville à la recherche d’in­dices qui néces­sitent l’u­sage de votre cer­veau en mode auto­nome. Pas de recherche sur Maps, ni de ques­tion posée dis­crè­te­ment à votre ami Google. “Le but, c’est de lever le nez et d’ob­ser­ver la ville, de pas­ser un bon moment, de com­mu­ni­quer avec les autres”, pour­suit Léa.

Et comme les orga­ni­sa­teurs sont des gens plu­tôt convi­viaux, les 100 pre­miers par­ti­ci­pants qui revien­dront avec leur jeu de piste ache­vé gagne­ront des cou­pons pour des bois­sons le soir même dans les quatre bars par­te­naires de l’o­pé­ra­tion, à savoir le Gas­ta­ma, le Cam­den, le Bar­nett’s et le Pépère Bar. “L’i­dée, c’est que les gens gardent aus­si leur por­table ran­gé lors des soi­rées, ajoute Léa. On a pré­vu des concerts dans chaque bar, et il y aura aus­si des jeux de socié­té.” À l’an­cienne, quoi.

Niveau pra­ti­co-pra­tique, voi­là ce qu’on peut vous don­ner : vous pou­vez vous rendre ce jeu­di, entre 14 heures et 17 h 30, à la Cave des Céles­tines, 84 rue des Célés­tines pour démar­rer le jeu de piste. On vous invite au préa­lable à vous ins­crire via ce for­mu­laire en ligne pas com­pli­qué. Et tout un tas d’in­fos se trouvent sur la page Face­book de l’é­vé­ne­ment.