Le festival En Nord Beat a lâché ses premiers noms

Dans Festival, Music in my ears

Photo @ENB

Scroll par là

C’est la sai­son. Lorsque l’hi­ver se creuse, les fes­ti­vals de la région com­mencent à égrai­ner leurs pre­miers noms. Après le Main Square, les Nuits Secrètes, le Tou­quet Music Beach Fes­ti­val, voi­là une pre­mière mou­ture d’En Nord Beat, le petit fes­ti­val bailleu­lois qui envoie du bois.

L’é­té sera chaud. Par­tout dans la région, les gens vont suer à grosses gouttes, se frot­ter les uns aux autres, battre des pieds dans la pous­sière ou la boue, chan­ter à tue-tête, com­mu­nier lors de mul­tiples et colo­rées grands messes musi­cales. Parce que l’é­té, dans le Nord, les fes­ti­vals sont légion (pas un par semaine, mais pas loin) et de belle fac­ture.

Rap salace et banane rockab’

A Bailleul, vous trou­vez par exemple En Nord Beat, chouette fes­toche de dimen­sion humaine qui est arri­vé à se faire une belle répu­ta­tion depuis son arri­vée dans la cour des grands. Et cette année, vous serez à peine remis du Main Square que les 10 et 11 juillet, vous pour­rez prendre votre Bla­bla et filer vous réga­ler les oreilles à nou­veau, mais en Flandres cette fois.

🔥[1ERS NOMS]🔥 Pré­pa­rez-vous, on est heu­reux d’ac­cueillir sur la scène du fes­ti­val En Nord Beat 2020 » 👩‍🚀 Alk­pote, The…

Publiée par En Nord Beat Fes­ti­val sur Mer­cre­di 5 février 2020

Le fes­ti­val a ren­du publique une petite liste de six noms pro­met­teurs. Vous aurez donc droit au rap salace d’Alk­pote, à la banane rocka­billy des Spu­ny­boys, à la tech­no fleu­rie d’Irène Dré­sel, au trip-hop éner­vé de Dam­pa, et au post-punk bien frais de Cemen­ted Minds.

Ten­tés ? Ce n’est que le début. Au final, pas moins de trente artistes pas­se­ront sur la scène d’En Nord Beat. On vous conseille donc de sur­veiller la suite des évé­ne­ments.

Du coup, pouf, pouf, page Face­book, Ins­ta­gram et site inter­net du fes­ti­val. Niveau tarif, comp­tez sur 23 euros pour une jour­née, 41 euros pour les deux.