Des bornes de recharge pour véhicule électrique vont pousser à Lille

Dans C'est green, Lille

Photo ©Håkan Dahlström

Scroll par là

La Métro­pole Euro­péenne de Lille a voté l’ins­tal­la­tion de 170 bornes de recharge pour véhi­cules élec­triques. Le chan­tier a pris du retard, mais ça devrait com­men­cer à sen­tir bon d’i­ci cet été

C’est bien gen­til de faire des primes éco­lo­giques qui poussent les gens à ache­ter des voi­tures élec­triques, mais si elles n’ont pas de bornes pour rechar­ger — lit­té­ra­le­ment — les bat­te­ries, autant dire que ça ne sert pas à grand chose. La MEL a voté en 2017 l’ins­tal­la­tion de bornes de recharge publiques dans toute la métro­pole. Objec­tif : 170 bornes sur le ter­ri­toire.

Trente bornes à Lille

Une conven­tion a été pas­sée avec le groupe Bol­lo­ré, qui a donc pour mis­sion d’im­plan­ter ses bornes Blue­lib un peu par­tout. Le chan­tier a pris un petit peu de retard (tout cela devait être livré en 2019), mais on tient le bon bout : les bornes devraient être opé­ra­tion­nelles d’i­ci l’é­té 2020, annoncent les col­lègues de La Voix du Nord.

Rien que pour Lille, trente bornes vont être ins­tal­lées, répar­ties dans tous les quar­tiers de la ville. Et le prix s’an­nonce cor­rect : 4 euros pour deux heures, 8 euros au delà, 10 euros pour l’a­bon­ne­ment. Pour une nuit de recharge, il fau­dra comp­ter 5 euros. A terme, les 170 bornes ins­tal­lées auront un abon­ne­ment com­pa­tible avec les cartes Pass-Pass. Il sera même pos­sible de réser­ver sa borne à l’a­vance. Et le sta­tion­ne­ment sera gra­tuit. Et vive l’élec­trique.